Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 6, 1922.djvu/197

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LE SONGE D’UN SOIR D’AMOUR





Scène PREMIÈRE


UN BOUDOIR. UNE FEMME. UN SOIR

Le décor représente le fouillis rose, bleu, et de dentelles et de meubles où elle vit d’habitude. Des colonnettes séparent une pièce plus vide, au fond, et laissée dans l’ombre. C’est par là que l’on vient de la galerie et il y a trois marches au fond, et des tentures à toutes les portes. À droite, window. Dehors, jardin suburbain.

La tapisserie au fond de la seconde pièce se soulève. Il entre.


LUI.

En retard ?


ELLE, (ayant relevé la tête sous la lampe près de laquelle elle était accoudée.)

En retard ?Non.


LUI.

En retard ? Non.Bonjour.


ELLE.

En retard ? Non. BonjourBonjour, Monsieur-poète.


LUI.

Oh ! poète !


ELLE.

Oh ! poète ! Si… j’aime tant ce que vous faites !
Asseyez-vous. C’est bien d’être venu me voir
et bien de tenir votre promesse.


LUI.

et bien de tenir votre promesse.Oh ! ce soir