Page:Chevreul - De la baguette divinatoire, 1854.djvu/164

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


III. La qualité perturbatrice passive est la faculté expansive à un haut degré d’énergie.

Elle appartient, non à tous les hommes doués de la faculté expansive, mais à certains d’entre eux qui présentent les phénomènes suivants :

Si l’homme est doué de la qualité perturbatrice passive, qu’il tienne un pendule, et qu’il reçoive convenablement le contact d’un homme doué de la qualité expansive ou d’un homme doué de la qualité compressive, il arrivera :

1°. Le pendule étant en repos, que celui-ci prendra un mouvement en sens contraire de celui qu’il aurait pris dans un cas ordinaire.

2°. Le pendule étant en mouvement circulaire de droite à gauche, qu’il prendra un mouvement circulaire de gauche à droite, et vice versâ.

Le mouvement produit en dernier lieu redeviendra inverse par un nouveau contact. (Gerboin, p. 49-50.)

On constate cette qualité par le contact d’un des trois premiers doigts de la main du premier homme avec le doigt semblable de la main du deuxième homme ; le contact des deux médius est le plus efficace (page 50).

Gerboin, qui croit à la réalité des mouvements de la baguette causés par des corps, considère tous les sourciers comme doués de la qualité perturbatrice passive.

IV. La qualité perturbatrice active appartient à un homme qui, incapable de mettre le pendule en mouvement, fait changer le sens ou la direction des oscillations d’un pendule, lorsqu’il vient à toucher la main de celui qui le tient. L’homme doué de la qua-