Page:La Bibliothèque Canadienne, Tome I, 1825.djvu/19

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
20
Architecture.

de l’Est. Il y aura à l’extérieur des longs pans, entre les fenêtres des pilastres de même forme que ceux des tours, et terminés de même par des pinacles. Ces pilastres seront creux pour pouvoir servir de cheminées.

Il y aura dans l’Église sept autels, placés de manière à être vus à la fois des grandes portes de devant. Le maître autel sera aperçu en ligne droite un peu au delà de l’extrémité de la nef, et sera élevé dans le chœur de trois pieds audessus du niveau du plancher de l’Église, et entouré d’une rangée sémicirculaire de sièges pour le clergé, lequel entrera dans le chœur par une porte placée derrière le grand autel. Le devant du chœur restera ouvert, et l’on y montera par des degrés de peu d’élévation, en forme de cyme renversée. Les planchers suivront un plan légèrement incliné, depuis la grande entrée jusqu’au maître autel ; ce qui ne contribuera pas peu à rehausser le coup d’œil, et à faciliter à tous les assistans la vue du chœur et des cérémonies. Tout l’intérieur sera distribué pour la plus grande commodité possible, et de manière à produire un effet aussi imposant qu’agréable : il sera tempéré l’hiver par un air échauffé dans des fourneaux construits sous le plancher.

L’Église sera entourée d’une terrasse spacieuse audessus de laquelle seront toutes les entrées. Cette terrasse sera sur l’alignement des rues Notre Dame et St. Joseph, et l’édifice sera éloigné de 36 pieds de la rue Notre Dame, ou du bord extérieur de la terrasse, d’où il y aura une suite de marches jusqu’au portail, qui sera formé par une arcade consistant en trois arches, chacune de 19 pieds de largeur sur 47 de hauteur. Sous cette arcade, on entrera, par trois portes dans le bas de l’Église, et par deux dans les tribunes. Audessus de cette première arcade, il y en aura une autre de même forme, par laquelle les piliers seront joints ensemble. Il y aura des niches à sommets en feuilles de trèfle, pour recevoir des figures de marbre en haut relief. Audessus de la façade, entre les tours, il y aura une promenade de 75 pieds sur 25, élevée de 112 pieds audessus du niveau de la place. L’accès à cette promenade, d’où l’on aura un coup d’œil étendu et magnifique sur le fleuve et les campagnes environnantes, sera d’un accès sûr et facile même pour les femmes et les enfans. Les tours de devant sont destinées à recevoir des cloches à carillon, des horloges, et à servir d’observatoires. Enfin, la nouvelle Église paroissiale réunira la solidité, la grandeur, la régularité, la beauté simple et la commodité, et fera honneur en général au Canada, et en particulier à la ville de Montréal.


Nous tâcherons de nous procurer, pour le numéro prochain, la description scientifique de l’Église de St. Jacques, telle qu’elle doit être, lorsqu’elle sera achevée.