Page:Meillet - Esquisse d'une grammaire comparée de l'arménien classique (1936).djvu/148

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
146

110 — -a- –ա– des présents en -a- sans nasale sans doute issu de *-āye-, 110 ; — -a- –ա–, d’état, à l’aor. en -ç- –ց–, des verbes en -a- sans nasale, 110 ; — flexion en -a- dans aoristes de type « moyen », répondant pour le sens aux présents en -i-, 113 ; — -a- –ա–, de l’aor. moy. ne fait pas partie intégrante du thème d’aor., 113. — aoriste en -a- : emploi, 114 ; — -a- –ա–, dans -ak‘ –աք, désin. 1. p. pl. aor. act., inexpliqué, 125.

aganim ագանիմ, aor. agay ագայ « je reste, je passe la nuit », type en avec nasale, primaire, 109 ; — impér. pl. 2. p. aganijik‘ ագանիջիք μένετε (menete) », 120-121.

az-az-im աղ–աղ–իմ, présent primaire à redoublement radical, 113.

-azgi –ազգի, dans adjectifs dérivés de azg ազգ ; ces adjectifs avaient peut-être anciennement masc. *-iyo-, fém. -iyâ- ; d’où présentent combinaison de la flexion en -o- : -azgwoy –ազգւոյ, et de la flexion en -a- : -azgeaw –ազգեաւ, 75 ; – -i –ի y subsiste en qualité de suffixe, issu du suffixe dissyllabique *-iyo-, 76.

-al- –ալ–, de *°l, 43.

-al –ալ, infinitif act. et méd. pass. pour thèmes en -a- –ա–, 127 ; — substantif et verbe, 128.

aliwr ալիւր « farine », gr. ἄλευρον (aleuron), relations entre vocabulaires arm. et grec, 142.

-ax –ախ, élément suffixal où x խ représente indo-eur. *kh, 36.

axt ախտ, gén. pl. axtiç ախտից, thème en -i, axti-, de thème iranien *axti-, 23.

acem ածեմ, a ա représente , 41 ; — remonte à ancien thème radical thématique ; l’aoriste aci ածի continue un ancien imparfait, 105 ; s g. 3. p. ac ած, monosyllabique, sans augment, parce que initiale vocalique, 124 ; ēac էած pour e-ac augment, innovation postérieure à époque classique, 124.

-akan –ական, suffixe emprunté au pahlavīk, 13.

akan-a-tes ական–ա–տես instr. akanatesa-w ականատէսա–ւ, nom d’agent à suffixe *-ā, second terme du composé, 98.

akn ակն, a ա représente ancien *a substitué à un degré vocalique sans e de l’initiale, 41 ; — -n –ն peut représenter la nasale d’un ancien acc. sg. 84 ; — pl. nom. ač̣k‘ աչք, gén. ač̣aç աչաց, représente ancien duel k‘ ք, 84 ; — -č̣- –չ– de *-ky-, 52.

aheak ահեակ « gauche » -i –ի, -aw –աւ, pas influencé par աջ « droit », thème en -o-, dat. loc. -um –ում, 91.

աղ, diphtongue arménienne, 53.

-ał- –աղ–, de *l̥, 43.