Page:Pline-I.djvu/49

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


XCVI quels lieux trou ve-t-un deux foles ? Dela vésicule biliaire. Où et chez quels animaux est-elle double ? quels animaux en sont dépourvus ? chez quels animaux est-elle située ailleurs qu’au foie ? Vertu du fiel. Chez quels aulmaux le foie croit et décrolt avec la lune. Observations des arusplees touchant ce vlscère ; et choses merveilleuses. Région précordiale ;’ nature du rire. Du ventre. Des animaux qui n’en ont pas. Quels sont les seuls aulmaux qul vomissent. Lactes, hilles, bas-ventre, colon. Pourquoi certalns animaux sont-ils insatiableœ ?

De l’épiploon, de la rate ; des animaux qui n’ont pas de rate. LIVRE I. IXXIII LXXIV LXXV LXXVI LXXVII LXXVIII LXXIX LXXX Des reins. Ou l’on voit des animaux en avoir quatre. Animaux qui n’en ont point. Lxxxl Poitrine ; côtes. Lxxxn Vessie. Animaux qui n’en ont pas. Lxxxm Des vulves. De la vulve de truie ; du sumen. Lxxxiv Des animaux qui ont du suif. De ceux qui n’engraissent pas. Lxxxv De la moelle ; des aulmaux qui n’en ont pas. Lxxxvl Des os et de la colonne vertébrale. Des animaux qui n’ont ni os ni colonne vertébrale. Cartilages. Lxxxvu Des nerfs. Animaux sans nerfs. Lxxxvm Artères, veines. Animaux sans velnes De felle z ubí, et in quíbus gemínum. Quilms animalíum non sil : el quibus alibí quam in joci› DETC. LXXIV Quœ vis ejus. Lxxv Quibus crescal cum luna el decrescal jcour. Haruspicum circa ea observation es, el prodígia míra. Lxxvl Prœoordía. Rísus natura. Lxxvu De ventre, el quíbus nullus. Quœ sola vomaut. Lxxvlu Lactes, hillae, alvus, colon. Quare quaedam insatiabília anímalia. LXXIX De omento, el de splene, el quíbus auinnalíum non sit. Lxxx De renibus, et ubí qualerni auímalibus : quibus nulli. Lxxxl Pecltls : oostœ. Lxxxu Vesíca : et qulbus anímalibus non sit. LXXXIII De vulvis : de snum vulva : de sumine. Lxxxlv Quœ sevum habeaul, quai non pinguescaul. Lxxxv De medullis, et quíbus non sínl, Lxxxvl De ossibus cl spinís. Quibus nee ossa, nec spína. Cartšlagínes. Lxxxvu Dc uervis. Quœ sine nervis. Lxxxuu l I et sans artères. Du sang et de la sueur. Animaux dont le sang se coagule avec le plus de rapidité ; animaux chez qui il ne se coagule pas ; animaux qui l’ont le plus épais, le plus tenu, qui n’en ont pas. Anlmaux qui n’ont pas de sang a certaines époques de l’année. Le sang est-il l’agent essentiel de la vltalité ’l Du culr. Des poils, et de ce qui recouvre le culr. Des mamelles. Volailles qui ont des mamelles. Choses remarquables chez les animaux, touchant les mamelles. Du lait, du colostrum, du fromage ; laits qui n’en fournissent pas. De la présure. Genres d’aliments que fournit le lait. Des espèces de fromages. Différences que présentent les membres de l’homme avec ceux des autres animaux. Des doigts, des bras. De la ressemblance des singes avec l’homme. Des ongles. Du genou et du jarret. Quelles sont les parties du corps humain auxquelles s’attachent des ldées religieuses. Varices. De la marche : des pieds et des jambes. Des sabots des quadrupèdes. Pieds des oiseaux. Arleriœ, venee. Quœ nec venas, nec arlerías habent, De sanguine el sudore. Quorum celerríme sauguís spísselur ; quorum non coeal : quíbus crassissímus, quibus lenuíssímus, quíhus nullus. Quibus cerlis temporibus anni nullus. An in sanguine princípatus. De tergore. De pilis el veslilu lergoris. De mammis, Gl qua : voluerum mammas lnabeaul. Nolabilia animalíum in uberíbus. De lacie, de coloris, de caseís z ex quíbus non fial : de coagulo. Gencra alimeuti ex tacle. Gcncra caseorum. Differentiœ membrorum llomínum a relíquís aní malibus. De digítis : de bracllíís. De símiarum simililudine. De unguibus. De genibus, el poplítibus. In quibus membris corporis llumani sacra religio. Varices. De gressu, el pedibus, Gl cruribus. 25 Lxxxix XC XC ! XCII XCIII XCIV XCY XC VII XCVIII XCIX C Cl CII CII ! CIV CV CV ! CVII LXXXIX XC ICI KCII XCIII XCIV XCV XCVI XCVII XCVIII XCIX C CI CII (Jill CIV UV