Page:Taxil, Mémoires d'une ex-palladiste parfaite, initiée, indépendante.djvu/63

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Je parle des Rituels officiels qui sont la propriété même de l’Atelier, et qui, dans une Loge, par exemple, ne doivent pas sortir des mains du Vénérable et des deux Surveillants. On sait que, lorsqu’une Loge est constituée, le président de la commission d’installation remet au Comité directeur de l’Atelier, de la part du Suprême Conseil, trois grands Rituels in-quarto, reliés, imprimés sur beau papier de Hollande. Ceux qui servent dans les Loges de l’Écossisme français sortent des presses du F∴ A. Quantin, imprimeur, 7, rue Saint-Benoît, à Paris. Le titre est celui-ci Rituel Écossais Ancien Accepté. Suprême Conseil pour la France et ses dépendances. Rituel des trois premiers Degrés Symboliques de la Franc-Maçonnerie Écossaise. Si l’Atelier vient, par une raison quelconque, à cesser de fonctionner, ces trois Rituels doivent être rendus au Suprême Conseil ; le Vénérable et les deux Surveillants n’en sont donc que les dépositaires, car ce sont ces Rituels qu’ils ont en mains pour diriger les travaux de la Loge.

Maintenant que j’ai dit cela, tout maçon à qui le Vénérable ou tout autre dignitaire a affirmé qu’il n’existe pas de Puissance Dogmatique pour la souveraine direction de l’Ordre, sait ce qu’il a à faire, si vraiment il a souci de s’éclairer.

À la première séance, mettez donc en demeure le Vénérable ou l’un des Surveillants de vous montrer le Rituel officiel délivré par le Suprême Conseil.

J’appelle votre attention sur les pages 7 et 8, qui contiennent le chapitre intitulé Instructions pour le Vénérable. Là, sous la rubrique Initiation et mesures à prendre avant la réception du profane, à la page 8, deuxième colonne, lignes 25 à 30, vous lirez ceci :

« Toute initiation ou augmentation de grade devra se faire conformément aux Rituels approuvés par le Suprême Conseil, aux Arrêtés financiers de l’Atelier, et aux Décrets de la Puissance Dogmatique, dont il est expressément défendu de s’écarter sous aucun prétexte. »

Trois corps parfaitement distincts figurent donc dans cette énumération officielle : 1° le Suprême Conseil, qui signe l’approbation des Rituels ; 2° l’Atelier (pour les grades symboliques, c’est la Loge), qui rend des Arrêtés financiers ; 3° la Puissance Dogmatique, qui rend des Décrets, dont il est expressément détendu au Vénérable de s’écarter sous aucun prétexte.

Eh bien, les neuf dixièmes des membres de l’Atelier savent, comme les parfaits initiés, qu’ils reçoivent une direction du Suprême Conseil ; mais on leur nie l’existence d’un pouvoir supérieur à tout, dit Puissance Dogmatique.