Mozilla.svg

Poème de l’amour/156

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄   CLV CLVI CLVII   ►


CLVI


Bien peu de cœurs sont désirants,
Un tiède destin les rassure,
Ils goûtent les faibles mesures,
Les jours égaux, prévus et francs,
L’avenir calme et sans ardeur.

— Il faut plaindre les donateurs !