Poésies (Marie de France)/Fable XXIII

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Poésies de Marie de France, II, Texte établi par B. de Roquefort, Chasseriau (p. 137-139).

FABLE XXIII.

Dou Fevres qui fist une Coingnie [1].

Uns Fevres [2] fist une cuigniée
Dure, et tranchant, et bien forgiée ;
Mais ne s’en pooit pas aidier [3],
[a]Ne nule rien de li trenchier
Desci qu’ele fust enmanchiée,
E d’aucun Fust apareilliée.
Au Bois ala pur demender

A chascun Fust [4] k’il pot trover
Auquel il li loent entendre,
Douquel il péust Menche prendre.10
E quant ensanle orent parlé,
Communalment li unt loé
Que il preingne la noire Espigne [5],
Que neis [6] l’escorche et la racine,
[b]Est mult très-fors à dépicier,
De li l’a puet bien enmenchier.
Li Fevres ad lor cunseil creu,
Car il ne l’unt mie deceu ;
De l’Espine a le Menche priz
Si l’a en la Cuingnée assiz,20
A méismes cele Cuigniée
A puis l’Espigne detrenchiée ;
Mau-guerredon l’en a rendu [7]
Qui de li ot sun Menche éu.

MORALITÉ.

Tut autresi est du Malvès,
Du Felun Humme et de l’Engrès ;

Qant un Preudons les met avant,
E par lui est riche et manant [8],
[c]Se il puet melx faire de lui
Tuz-jurs li funt hunte et anui,30
A celui funt-il tot le pis,
[d]Qui plus les a au dessuz mis.


  1. La Fontaine, livre XII, fable XVI, la forêt et le Bûcheron.
    Phædr., lib. V, fab. 16, de securi et manubrio.
    In appendice ad Phædrum ; fab. V, p. 98, edit. Barbou ; et Burm., fab. 5, Homo et Arbores.
    Romul. Nilant., lib. 3, fab. 33, idem.
    Anon. Nil., fab. 44.
  2. Serrurrier, taillandier, maréchal ferrant, ouvrier en fer, artisan, faber.
  3. Il ne s’en pouvoit pas servir jusqu’à ce qu’elle fût pourvue d’un manche.
  4. Arbre, morceau de pois, fustis.
  5. L’épinier noir.
  6. De même.
  7. Mauvais service lui a rendu.
  8. Homme qui ayant le droit de cité est non mainmortable.
Variantes.
  1. Ne de lui ne pot riens trenchier.

  2. En est moult dure à despécier.

  3. S’il le sorpvéent mielz de li,
    Honte li fera et anui.

  4. Qu’il si l’a au deseure mis.