100%.png

Poésies de Catulle/52

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction par Charles Héguin de Guerle.
Panckoucke (p. 77).

LII.

SUR STRUMA ET VATINIUS.


Eh bien, Catulle, qu’attends-tu donc pour mourir ? Nonius Struma est assis sur la chaise curule ; Vatinius se parjure pour obtenir le consulat : Catulle, qu’attends-tu de plus pour mourir ?