100%.png

Poésies diverses (Chateaubriand)/Vers trouvés sur le pont du Rhône

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

VERS

trouvés sur le pont du rhone.


Il est minuit, et tu sommeilles ;
Tu dors, et moi je vais mourir.
Que dis-je, hélas ! peut-être que tu veilles !
Pour qui ?… l’enfer me fera moins souffrir.

Demain quand, appuyée au bras de ta conquête,
Lasse de trop d’amour et cherchant le repos,
Tu passeras ce fleuve, avance un peu la tête
Et regarde couler ces flots.