Procès verbal de visite pastorale de Gattières

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antoine Godeau
Procès verbal de visite pastorale de Gattières
(pp. 1-9).

Gattieres du 11 octobre 1664.

Visite du lieu de Gattieres

Nous Antoine Godeau par la grace de Dieu et du sainct siege ap[osto]lique evesque et seigneur temporel de Vence conseiller du Roy en ses conseils d’estat et privé, scavoir faisons nous que ce jourd’huy douziesme jour du mois d’octobre année presante mil six cens soixante quatre serions partis du lieu du Broc en compagnie de nostre aumosnier gref[fier] et autres de nostre suite pour aler au lieu de Gattieres y faire nostre visite donner le sacrem[en]t de confirmat[ion] et prouvoir aux autres besoins et necessités de la paroisse, ou arrivés sur les cinq heures du soir aurions trouvé lesd. Srs prieur et baile consuls et autres apparentés dud. lieu lieu [sic] sur la porte dud. lieu quy venoient à notre rencontre,lesquels appres nous avoir salué ils nous auroient accompagnés dans la maison claustralle que nous avons prinse pour nostre logis, et attendeu l’heure tarde nous avons diferé à commancer nostre visite jusques au lendemain douze dud. moy jour du St dimanche.

Et advenant le lendemain douziesme jour du St dimanche nous evesque en compagnie de nostred. aumosnier gre[ffier]et autres de nostre suite, revesteu de nostre rochet et camailh, nous sommes acheminés pour aler dans lad. paroisse, et arrivés à la porte d’icelle y aurions t[r]euvé led. prieur accompagné desd. baile et consuls avec le dais suivis d’une grande multitude de peuple et nous ayant led. Sr prieur presanté la croix à baiser donné de l'encens et faict les autres ceremonies accoustumees, nous serions mis dessous le dais et ayant led. prieur entonné L’entiene Sacerdox[1] et pontifex nous serions entres processionellem[en]t dans lad. paroisse et arrivés au maistre authel dicelle, nous y aurions faict nostre priere et oraison à la maniere accoustumée et en appres aurions esté revesteu par nostredict aumosnier de nos habits pontificaux et fait l’absolu[ti]on generalle pour les morts, et le faict aurions visité le tres sainct sacrement de l’authel que nous avons teuvé [2] dans le tabernacle et dans un [?] ciboire d’argent dans lequel avons aussi truvé un soleil de cuivre argenté lequel pour exposer le sainct sacrement, ayant en outre visité les fons baptismaux et les Stes huilles, appres quoy nous avons celebré la saincte messe et preché au peuple leur faisant savoir que mesme jour et a l’heure d’une appres midy nous nous donnerions le sacrement de confirm[ati]on exhortant ceux qui voudroient le recepvoir de si preparer et estre en estat de le pouvoir dignement recevoir, appres quoy nous nous serions retirés dans la maison claustralle.

Et le mesme jour sur l’heure d’une appres midy nous evesque nous serions dabondant transportés dans lad. paroisse ou tout le peuple estoit assemblé et appres leur avoir encore faict une exhortation aurions donné le sacrement et confirm[ati]on a tous ceux qui se sont presantés et que nous avons teuvé capables de la pouvoir recevoir, et en suite aurions visité les ornements de lad. paroisse concistants en six chesubles scavoir une de damas blanc une autre de damas rouge, autre rouge, une tafetas fleuri vert, une catheloufe[3] coleur meslé une autre noire, cinq aubes, un devant d'authel catheloufe, un petit ciboire d’argent, une croix d'argent, un ensensoir avec sa navete et quatre chandelliers louton [4], un lampadaire et deux auges à chandellier surdorés, vingt une nape, un calice dont la coupe est d'argent surdorée et le pied de cuivvre surdoré avec des figures, un soleil de cuivre argenté, quatre corporaux et cinq purificatoires et une cremiere d'argent. Avons encore visité les ornements de la confrairie de Nostre Dame du saint Rosaire consistants en deux chesubles scavoir une blanche de catheloufe et une rouge deux aubes une de thoile fine et l’autre de thoile de maison, t[r]eize napes six chandelliers louton deux auges à chandellier un lampadaire louton un calice dont la coupe est d'argent dorée, deux pieces de thoile pour servir à la Sainte table de la communion

Et ayant interrogé ledit Messire Jean Baptiste de Portes prieur soubs quels titres estoit fondé sa paroisse, combien d’ames de communion y avoit, sy tous avoient faict leur devoir a la Pasques, il nous a respondeu que sad. paroisse estoit fondée sous le titre St Blaise et qu’il y avoit environ quatre cens ames de communion ayant un chescun faict leur devoir a la Pasques.

Ordonnance pour la parroisse de Gatieres[modifier]

Nous evesque en provoyant [sic pour pourvoyant] aux besoins et necessités presantes de lad. paroisse, avons ordonné que le chesuble violet ordonné par nostre precedante visite sera faict par les marguailliers du luminaire de lad. eglise, le prieur moderne ayant faict le noir, et pour le devant dauthel de camelot blanc ondé ou catheloufe de diverse coleur sera faict par led. prieur, et ce dans deux mois, la lampe brulera incessement devant le St Sacrement et sera entretenue comme par le passé ; et sur ce que les consuls nous ont represanté que par deliberat[ion] du conseil teneu ce jourdhui ils ont arresté de contribuer la somme de vingt sept escus a la charge que le prieur fournira jusques a la somme de quarente escus, ce que led. prieur a respondeu de ne pouvoir faire mais que gratuitement et volonterem[en]t pour tesmoigner lafection quil a pour ses paroissiens si lad. comm[unauté] veut faire la somme de trante escus il s’obligera dentretenir led. prestre, nous pour terminer amiablement ce diferant avons de nostre bon gré promis a la communauté de contribuer la somme de trois escus tant et si longtemps quil nous plairra dequoi lesd. parties sont demeurées d’accord sans pour cela se vouloir obliger dentretenir pour l'avenir led. secondaire, lequel sera obligé de dire la messe tous les jours si sa santé le peut permetre à la pointe du jour afin que les travailleurs et gardiens y puissent assister, et en outre instruira la jusnesse à lire et escrire et leur faira apprandre le cathechisme tous les samedis et avant que de commancer led. exercice il se p[rese]ntera à nous pour estre appruvé et faire sa profession de foy suivant le sainct concile, le petit ciboire dargent qui est à presant dans l’eglise sera changé à un plus grand des premieres aumosnes qui seront faictes aux lumineres et les marguailliers rendront compte tous les ans pardevant le prieur, consuls et autres que de droict, comme aussi les eslections d’iceux se feront non plus dans la maison commune, mais dans l’eglise a la presance du prieur et en la forme accoustumée dans le diocese a quoy nous chargeons led. prieur de tenir la main, et de nous advertir s’il y a faute afin d’y prouvoir [sic pour pourvoir], lui enjoignant de celebrer la sainte messe les dimanches et festes, en esté entre sept et huict heures, et en hiver entre huict et neuf ; comme encore tous les samedis de l’année de chanter conformem[en]t à l’ençiene coutume dans lad. paroisse le Salve Regina

Antoine E[vesque] de Vence


  1. sic pour Sacerdos
  2. sic pour trouver
  3. Catalouffe : tissus damasquin
  4. Sic pour laiton