Procès verbaux des séances de la Société littéraire et scientifique de Castres/5/Noms des membres de la Société

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NOMS
DES
Membres de la Société.

Président d’honneur.
  
Son Excellence le maréchal NIEL.


Président honoraire.
M. 
Anacharsis COMBES ❄, avocat.


Bureau pour l’Année 1860-61.
MM. 
N. SERVILLE, Procureur impérial, Président.
  
Maurice DE BARRAU, propriétaire, Vice-Président.
  
Victor CANET, professeur au collége, Secrétaire.


Membres de Droit.
MM. 
Le sous-préfet de Castres.
  
Le président du tribunal de première instance.
  
Le maire de Castres.
  
L’inspecteur d’académie, en résidence à Albi.


Membres Honoraires.
MM. 
DE QUATREFAGES ❄, professeur au muséum d’histoire naturelle, membre de l’Institut (7 août 1857).
  
Le R. P. LACORDAIRE, provincial des Frères prêcheurs (7 août 1857).
  
REMACLE ❄, ancien magistrat, préfet du Tarn (7 août 1857).
  
J. ROCHER C ❄, conseiller honoraire à la Cour de cassation, recteur de l’académie de Toulouse (6 août 1858).


Membres Fondateurs.
MM. 
L. ALBY, ingénieur des ponts et chaussées.
  
M. DE BARRAU, propriétaire.
  
BÉNAZECH, docteur en médecine.
  
BLAVAUX, docteur en médecine.
  
L’abbé BOYER, supérieur du petit séminaire de Castres.
  
BRU, docteur en médecine.
  
V. CANET, professeur.
  
A. COMBES ❄, avocat.
  
A. CUMENGE, propriétaire-manufacturier.
  
Eugène DUCROS, avocat.
  
Raymond DUCROS, avocat.
  
Armand GUIBAL, propriétaire.
  
Auguste GUIBAL ❄, ancien sous-préfet.
  
JAUGE ❄, ancien officier de marine.
  
DE LAVALETTE, avocat.
  
DE LARAMBERGUE, propriétaire.
  
PARAYRE, pharmacien.
  
SERVILLE, procureur impérial.
  
Charles VALETTE, professeur de dessin.


Membres ordinaires nommés.
  
DASTE, juge au tribunal de première instance (5 février 1858).
  
F. MARTIN, avocat (28 mai 1858).
  
Hippolyte COMBES ❄, ancien inspecteur d’académie (6 août 1858).
  
L’abbé GRASSET, curé de Saint-Benoît (3 décembre 1858).
  
F. ROUX, principal du collége (3 décembre 1858).
  
CALVET, docteur en médecine (25 février 1859).
  
RIEUTORT, capitaine du génie (15 juillet 1859).
  
L. PAILLÉ, docteur en médecine (31 juillet 1859).
  
André ALBRESPY (21 décembre 1860).
  
J. CAMBON DE LAVALETTE, avocat.
  
L’abbé Auguste DESPLATS, professeur au petit séminaire (21 décembre 1860).
  
Édouard FOURGASSIÉ (21 décembre 1860).
  
L’abbé ROUAN, directeur au petit séminaire (21 décembre 1860).
  
BELOT, juge de paix, à Castres (1er février 1861).
  
Henri ALQUIER-BOUFFARD, ancien officier de marine (5 avril 1861).
  
Jules LACOINTA, substitut du procureur impérial (17 mai 1861).
  
BARTHE, architecte (14 juin 1861).


Membres Associés.[1]
MM. 
MARIGNAC, inspecteur d’académie, à Digne (22 janvier 1858).
  
J. TILLOL, professeur de mathématiques, à Toulouse (22 janvier 1858).
  
GRASSET, commandant du génie, à Clermont (10 avril 1858).
  
L’abbé MAFFRE, chanoine de la métropole, à Albi (3 décembre 1858).
  
SOURRIEU, proviseur, à Tarbes (3 décembre 1858).
  
CAVAYÉ, juge d’instruction, à Albi (25 février 1859).
  
CHAUFFARD, juge au tribunal, à Albi (5 avril 1861).


Membres Correspondants.
MM. 
DE CAUMONT, correspondant de l’Institut de France, à Caen (17 avril 1857).
  
ALIBERT, pharmacien, à Roquecourbe (1er mai 1857).
  
TARNIER, examinateur pour l’admission à l’école militaire (29 mai 1857).
  
LALAGADE, docteur en médecine, à Albi (7 août 1857).
  
J. ROUMANILLE, à Avignon (16 avril 1858).
  
A. CHEVALLIER, chimiste, membre de l’académie de médecine, à Paris (30 avril 1858).
  
Alfred CROUZAT, bibliothécaire-archiviste, à Béziers (3 décembre 1858).
  
D. CLOS, professeur à la Faculté des sciences de Toulouse (17 décembre 1858).
  
DARDÉ, avoué, à Carcassonne (25 février 1859).
  
CAUSSÉ, docteur en médecine, à Albi (6 mai 1859).
  
Frédéric MISTRAL, à Maillane (Bouches-du-Rhône) (20 mai 1859).
  
Frédéric THOMAS, avocat à la Cour impériale de Paris (9 décembre 1859).
  
RIGAL, docteur en médecine, à Gaillac (17 février 1860).
  
COLLIGNON, avoué, à Neufchâteau (Vosges) (19 mars 1860).
  
H. CROZES, vice-président du tribunal de première instance, à Albi (27 avril 1860).
  
RAULIN, professeur de géologie, à la Faculté des sciences de Bordeaux (25 mai 1860).
  
TIMBAL-LAGRAVE, pharmacien, à Toulouse (25 mai 1860).
  
Théodore AUBANEL, à Avignon (8 juin 1860).
  
Melchior DU LAC DE MONTVERT, à Paris (8 juin 1860).
  
H. BATIFFOL, professeur au lycée, à Toulouse (22 juin 1860).
  
L’abbé TOLRA DE BORDAS, professeur au petit séminaire de Prades (Pyrénées-Orientales) (1er février 1861).
  
Le comte André DE VARAX, au château de Mouttoy près Chalon-sur-Saône (1er février 1861).
  
L. JAYBERT, avocat, à Paris (19 avril 1861).
  
Élie ROSSIGNOL, à Montans près Gaillac (3 mai 1861).
  
JOLIBOIS, archiviste du département (3 mai 1861).
  
Just.-Em. COMBES, professeur à l’institution de Pons (Charente) (14 juin 1861).

La Société a perdu un de ses membres honoraires, M. LAFERRIÈRE, de l’Institut, ancien recteur de l’académie de Toulouse, inspecteur général de l’ordre du droit.

  1. L’article 3 des statuts porte que si les membres ordinaires de la Société cessent de résider à Castres, ils prennent le titre d’associés et sont remplacés.