Résolution 188 du Conseil de sécurité des Nations unies

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Flag of the United Nations.svg PD-icon.svg
   DP-ONU


188 (1964). Résolution du 9 avril 1964
[S/5650]

Le Conseil de sécurité,

Ayant examiné la plainte de la République arabe du Yémen concernant l'attaque aérienne britannique lancée contre le territoire yéménite le 28 mars 1964[1],

Vivement préoccupé par la grave situation qui règne dans la région,

Rappelant les paragraphes 3 et 4 de l'Article 2 de la Charte des Nations Unies, Ayant entendu les déclarations faites à ce sujet au Conseil de sécurité,

1. Condamne les représailles comme étant incompatibles avec les buts et principes des Nations Unies;

2. Déplore l'action militaire britannique menée à Harib le 28 mars 1964;

3. Déplore toutes les attaques et tous les incidents qui ont eu lieu dans la région;

4. Invite la République arabe du Yémen et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord à faire preuve de la plus grande modération afin d'éviter de nouveaux incidents et de rétablir la paix dans la région;

5. Prie le Secrétaire général d'user de ses bons offices pour tenter de régler les questions en suspens, en accord avec les deux parties.

Adoptée â la 1111e séance

par 9 voix contre zéro, avec 2 abstentions (Etats-Unis d'Amérique, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande

du Nord).

188

  1. Ibid., Supplément d'avril, mai et juin 1964, document S/5635.