Résolution 193 du Conseil de sécurité des Nations unies

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Flag of the United Nations.svg PD-icon.svg
   DP-ONU


193 (1964). Résolution du 9 août 1964
[S/5868]

Le Conseil de sécurité,

Préoccupé par la grave détérioration de la situation à Chypre,

Réaffirmant ses résolutions 186 (1964), 187 (1964) et 192 (1964), en date des 4 mars, 13 mars et 20 juin 1964,

Attendant la présentation du rapport du Secrétaire général sur la situation,

1. Réaffirme l'appel que le Président du Conseil de sécurité vient d'adresser au Gouvernement turc et au Gouvernement chypriote et qui est ainsi conçu:

"Le Conseil de sécurité m'a autorisé à adresser un appel pressant au Gouvernement turc pour qu'il cesse aussitôt le bombardement de Chypre et l'emploi de la force militaire quelle qu'elle soit contre Chypre, et au Gouvernement chypriote pour qu'il ordonne aux forces armées qu'il commande de cesser le feu immédiatement";

2. Demande un cessez-le-feu immédiat de la part de tous les intéressés;

3. Invite tous les intéressés à coopérer pleinement avec le Commandant de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre au rétablissement de la paix et de la sécurité;

4. Invite tous les Etats à s'abstenir de toute action qui pourrait aggraver la situation ou contribuer à étendre les hostilités.

Adoptée à la 1143e séance

par 9 voix contre zéro, avec 2 abstentions (Tchécoslovaquie, Union des Républiques socialistes

soviétiques).