Résolution 199 du Conseil de sécurité des Nations unies

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Flag of the United Nations.svg PD-icon.svg
   DP-ONU


199 (1964). Résolution du 30 décembre 1964
[S/6129]

Le Conseil de sécurité,

Notant avec inquiétude l'aggravation de la situation dans la République démocratique du Congo, Déplorant les récents événements qui se sont produits dans ce pays,

Convaincu que la solution du problème congolais dépend de la réconciliation nationale et de la restauration de l'ordre public,

Rappelant les résolutions pertinentes de l'Assemblée générale et du Conseil de sécurité,

Réaffirmant la souveraineté et l'intégrité territoriale de la République démocratique du Congo, Prenant en considération la résolution de l'Organisation de l'unité africaine en date du 10 septembre 1964[1], et en particulier le paragraphe 1 relatif aux mercenaires,

Convaincu que l'Organisation de l'unité africaine doit pouvoir aider, dans le cadre de l'Article 52 de la Charte des Nations Unies, à trouver une solution pacifique à tous les problèmes et différends qui affectent la paix et la sécurité sur le continent africain,

Ayant présents à I'esprit les efforts de l'Organisation de l'unité africaine pour aider le Gouvernement de la République démocratique du Congo et les autres factions politiques au Congo à trouver une solution pacifique à leur différend,

1. Demande à tous les Etats de s'abstenir ou de cesser d'intervenir dans les affaires intérieures du Congo;

2. Lance un appel en vue d'un cessez-le-feu au Congo en conformité de la résolution de l'Organisation de l'unité africaine du 10 septembre 1964;

3. Estime conformément à ladite resolution, que les mercenaires devraient être retirés d'urgence du Congo;

4. Encourage l'Organisation de l'unité africaine à poursuivre ses efforts pour aider le Gouvernement de la République démocratique du Congo à réaliser la réconciliation nationale conformément à la résolution susmentionnée de l'Organisation de l'unité africaine;

5. Prie tous les Etats d'aider l'Organisation de l'unité africaine dans la réalisation de cet objectif;

6. Prie l'Organisation de l'unité africaine, conformément à l'Article 54 de la Charte des Nations Unies, de tenir le Conseil de sécurité pleinement au courant de toute action qu'elle entreprendra dans le cadre de la présente résolution;

7. Demande au Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies de suivre la situation au Congo et de faire rapport au Conseil de sécurité au moment approprié.

Adoptée à la 1189e séance

par 10 voix contre zéro, avec

une abstention (France).
  1. Résolution ECM/Res.5 (III) adoptée par le Conseil des ministres de l'Organisation de l'unité africaine à sa troisième session extraordinaire.