Raoul de Cambrai/Vocabulaire

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anonyme
Texte établi par Auguste Longnon ;Paul MeyerFirmin Didot (p. 321-355).


VOCABULAIRE [1]

Aasier 1103, 1354, aaisier 1939, G. 282, aaissier G. 277, aaisiés 8111, G. 10, mettre à l’aise, soigner ; estre aaisiés de… 4719, avoir la commodité, l’usage.

aatie part. fém, pris subst. du v. suiv., par — 2358, 7616, 7623, 8632, à l’envi, à qui mieux mieux.

aatir 4265-7, 4597, provoquer, exciter ; — bataille, 4303, défier en bataille ; aatis 368, aati 677, 885, excité.

abateïs 6487, 6716, abatis, carnage.

abe, faisant fonction de cas régime 5560, 5587, abbé.

abosmez 5436, affligé.

abrivé 4420, abrievé 1552, 4444, rapide, épithète de destrier.

acerin 101, d’acier.

acerois 2147, d’acier.

achaté, cers — 5691, serf acheté, esclave.

aclaroier 2570, s’éclaircir, en parlant des rangs d’une armée.

aclinée 3651, concédée, soumise, en parlant d’une terre.

acoillir, part. passé acolli 1154, aqueulli 7313 ; — la proie 3854, 5897, 5979, faire du butin ; — son voiaige 7313, se mettre en route.

acointance 2816, action de s’accointer, de s’aborder.

acointier 3839, 5645, faire connaissance avec quelqu’un ; réfl. 5433, même sens ; 5617, 7116, faire connaître une chose à quelqu’un ; 387 faire connaître quelqu’un à autrui, le mettre en rapport avec autrui.

aconduire 941, prendre sous sa sauvegarde.

aconseil 4461, 5020, atteint.

aconter 6061, 7659, 8097, informer ; dans les deux derniers ex., ce mot est employé exactement dans la même locution que acointier au v. 7116.

acorde 2553, 5559, 5586, 5687, accord, transaction qui met fin à une guerre.

acouveté, couvert.

acuiter 7927, délivrer.

acubes (= aucubes) G. 279, sorte de tente.

acumenier, réfl. 2428, prendre la communion.

ademis 2622, G. 192, qui est penché en avant, comme pour le galop, épithète de destrier ; jor — 4260, jour fixé ?

adens 5265, 5290, couché la face contre terre.

adeser 4434, toucher.

adober, adouber 460, 519, 578, 4107, armer chevalier.

adrecier 7388, 7461, redresser (un tort), réparer, réfl. 7773, 7846, se diriger vers ; adrecié 4670-4, 4703, dirigé vers.

adurez 602, endurci, vaillant.

aé, a trestoz mes aez 5166, en toute ma vie.

aesmé 4796, estimé, évalué.

afaitié 3998, bien élevé, de bonnes manières.

afichier, réfl. 2402, 2431, déclarer avec insistance, se vanter d’avance.

afiner G. 459, conduire à fin, terminer.

afoler 5304, 7733, 7974, blesser grièvement, tuer.

afronté, suj. pl. 1580, tués d’un coup sur le front.

afublée 3660, vêtue d’un vêtement qui s’attache avec une agrafe.

agait 3834, 3852, 3881, 5896, aguet, embuscade.

agaitier 6175, guetter, dresser des embûches.

agreveiz 5156, malade, en mauvais état.

ahi 6236, hahi 6218, exclamation de douleur.

aïde 6918, aide ; Diex aïde 7059, 7145, exclamation.

aidier 7302, ind. pr. sing. 3e p. aïde 4715 ; impér. aidiés 4712 ; subj. pr. aïst 7127 ; aider.

aidis 6179, qui aide.

aigue 106, 110, 358, 473-8, 4038, eau.

ains, pour ainc 7266, 7380, 7571, oncques.

aïr, par — 7917, 8647, G. 696, avec violence.

aïrée, par — 2972, avec violence.

aïréemant G. 213, avec violence.

airement 7166, matière noire qui, broyée et détrempée, fournissait l’encre.

aïrier, réfl. 4015, s’irriter ; pris substantivement 1437, colère.

aïroison, par grant — G. 690, comme aïrée.

ais 2575, ais dont était formé le bouclier.

aise, avoir — 4624, avoir facilité, occasion.

aisement 2792, même sens que le précédent.

ait G. 140-1, forme lorraine de habet.

aitre 1353, espace, enclos environnant le moutier.

ajorner 8002, G. 2, 762, paraître, en parlant du jour.

alenée 4801, a molt grant — 4801, à très haute voix.

alie 1882, 2356, alise, fruit de l’alisier, employé comme terme de comparaison.

alier 2103, alisier.

alignié G. 14, droit, élancé.

alluec, ici — 6892, ici-même.

alosés 4980, qui a los, c.-à-d. renommée.

amandés, voy. amendé.

amanevi 675, disposé à, prêt à ; 5699, dispos, propre au service.

amassor 6619, 6686, 7666, 7900, 7906, titre d’un chef sarrazin. Sur les diverses étymologies proposées pour ce mot, on peut voir Gachet. Gloss. du Chevalier au Cygne, sous aumaçour.

ambedeus 616, ambe .ij. 2399, ambes .ij. 2478, 2659, tous les deux.

ambleüre 5491, allure du cheval qui va l’amble.

anbruncha, voy. enbronchier.

amendé, amandé 7620, grandi, enforcé, en parlant d’un enfant.

amendise 1770-8, 2294, amende, réparation.

amentevoir, amentu 6424, rappeler.

amenuisier 2130, 3371, diminuer, amoindrir.

amorois 769, épithète ethnique ?

anpirier, voy. empirier.

anplier 8636, employer.

an, entrer en mal — 3764, loc. fréquente, cf. Fergus, éd. Martin, note sur 24, 26.

anceserie, par droite — 3658, par descendance régulière, par héritage.

anchaucier, voy. enchaucier.

ancontré, construit impersonnellement avec être 7684, 8073 (ms. antré), arrivé, advenu.

andementiers 8478, tandis que.

andui 61, 551-5, 967, 2581, 2814-8, tous deux.

angarde, voy. engarde.

angevin 477, denier angevin, employé comme terme de comparaison pour désigner un objet de peu de valeur.

anne G. 483, canard.

anqui 5288, 6162, 8654, présentement ; 8370, là.

anste 2499, 2510, 3075, 3285, 3891, le bois de la lance.

antain 3306, 6579, cas rég. d’ante, tante.

anti 927, épith. de palais, antique.

anuitier, l’ — 1233, 5608, la tombée de la nuit ; ainz q’il soit anuitié 1466.

anvaïe 8641, attaque.

anvoisié G. 11, aimable, de bonne humeur.

apaier, réfl. 4006, s’accorder, faire la paix avec un ennemi.

aparler 5821, adresser la parole à quelqu’un.

apartenans 2335, personnes attenantes, dépendantes, mais la leçon est douteuse ; voir la note.

apel, action de s’adresser à quelqu’un, abord ; par suite, faire vilain — 4654, maltraiter.

apeler 1160, 4691, interpeller.

apert G. 494, qui est manifestement distingué.

aplaner, aplene 5778, lisser [les cheveux], caresser.

apoindre, apoignant 4377, 5937, éperonner, chevaucher à force d’éperons.

apresser 7865, serrer de près, accabler.

aqueulli, voy. acoillir.

aquis 5198, 7001, 7021, épuisé, accablé.

aqitance, en — 4149, à titre gratuit.

araisnier 1536, 3052, 3548, G. 97, part. passé araisniés, araisnié, 3047, 3996, adresser la parole à qqun, haranguer.

archoier, p. 79, note du v. 2337, 3083, archoiant 4417, plier sous le poids du cavalier, en parlant d’un cheval.

arcin 1494, incendie.

ardoir, n. et act., 1226, 1506 ; ind. pr. art 1492, ardent 1490-1 ; prét. ar[s]t 1525, 1539, 4003, arcis 3138, arcistes 2311 ; part. passé ars 1449, 2015, arce 1646, arces 1574, 2017 ; brûler.

ardure 5497, ardeur, feu, au sens moral.

aresner 162, attacher [un cheval] par les rênes.

arestison 6773, arrêt, retard.

argüer, argüa 5609, argüe G. 755, presser.

arondel 4662, jeune hirondelle.

arrées G. 565, parties de terre labourée.

asambler 5041, se mesurer avec son adversaire.

asasi 6434, pourvu en abondance.

asener (pour acener) 3750, faire signe de venir ; Diez, Étym. Wœrt. I, cenno.

asseürer, aseürer 708, 4121, garantir ; ne s’est asseürez 4934, 6636, 6644, ne s’est pas retardé, n’a point attendu.

astele 1766, éclat, morceau d’un objet brisé.

ataindre, ataignans 3925 ; dans cet ex. le part. prés. est employé au sens du part. passé ; voy. Tobler, Zeitschrift f. rom. Philologie, I, 19.

atargier 5610, 5629, 6011, atargant 2758, tarder.

aterrée 3300, abatis, carnage.

atisier 7252, exciter, encourager.

aubres 1299, haubres 2618, arbres

auferrant, auferant 690, 3091, 3111, 3310, destrier — 3817, 3932, etc., cheval de prix ; voy. Gachet, Gloss. du Chevalier au Cygne ; Bœhmer, Romanische Studien, I, 258.

auquant 2, li — 48, 700, 3244, 3721 quelques-uns.

auques 7989, quelque peu.

aus, voy. ex.

avancier 2601, porter en avant : réfl. 2810, se porter en avant, ou p.-ê. se faire honneur de.

averir, prét. averi (ms. averti) 3516, part. averis 8493, se vérifier.

avillié, part. 2233, avili, abaissé.

avoc, voy. avuec.

avoé 4930, témoin, garant.

avoier 6077, ind. prés. avoie 2070, part. avoiés 4672, mettre dans la bonne voie.

avoir 1402, biens meubles.

avoir, ind, pr. s. 3e p. ait G. 60, 140-1 ; prét. s. Ie p. oi 1340 ; fut. avrai 982, 3680, 4289, averai 3625, avera 4270, ara 1773, averons 881, avroiz G. 117, avront 920 ; subj. imp. aüst G. 308.

avuec, constant dans R. de C., avoc G. 295, avec G. 286, avec, ordinairement construit avec un pronom, — moi 7187, 7744, 7933, — lui 1288, 7274, 7289, 7374, G. 286, — li 8330, — nous 7089, 7345, ou absolument 7093 ; avuec le sor Gr. 8345.

awan, pour ouan, 1206, cette année, présentement.

ax, voy. ex.


Baaillier, faire — 5431, faire bailler, étendre quelqu’un mort, bouche baée.

bachelerie 1875, état de bacheler.

baicheler 316, jeune homme libre qui n’est pas encore chevalier.

baillier quelqu’un 1417, G. 149, le tenir à sa discrétion ; — une arme 1346, la manier, en faire usage ; — ses armes 1550, 2583, 2820, porter ses armes, faire acte de chevalier ; — droit 1742, 4018, accepter le droit, la compensation offerte par la partie adverse ; — guerre 1742, conduire, soutenir une guerre ; — une terre 1675, 7389, 8115, la gouverner à titre de seigneur, comme ci-après baillir ; une chose à quelqu’un 7478, la lui donner.

baillir, — une terre 330, estre mal ou malement bailli 887, 1524, 1617, 7143, 7901, être mal traité.

baissier 2550, baiser.

balance, en — 803, en péril.

balois 721, 738, denier de Bâle, employé comme terme de comparaison pour désigner un objet de faible valeur.

bandon, a — 400, 927, 930, 1047, pleinement, sans réserve ; 954, 3963, sans arrêt, d’une façon continue.

banir 405, convoquer par ban.

baptestire 1569, baptême.

barbacaignes G. 90, barbacanes, fortifications extérieures destinées à protéger les entrées.

bare, voy. barre.

barnaige 3, 149, 1008, famille seigneuriale ; 138, 896, état de baron.

barnez, barné 387, 590, 5836, assemblée de barons.

barre 4193, bare 5517, barre, retranchement.

bauçant 2783, cheval tacheté de balzanes ; voy. Bœhmer, Romanische Studien, I, 260.

baudor 1, joie, allégresse.

bauliant 511, pendant, balayant.

baus, plein d’ardeur, — et joians 6574, — et fier 5237.

behorder 7618, s’exercer au behourt, à la joute.

belais 2446, comparat, neutre de bel, formé sur *bellatius.

beloi 6819, metre en — traiter injustement.

bertesches G. 36, bretêche, terme qui désigne différentes œuvres de fortification, et qui, ici, n’est pas déterminé.

bezant 683, besant 914, employé comme terme de comparaison pour désigner un objet de peu de valeur.

blastengier 1639, 2568, 3999, 4005, 5131, diffamer.

blazon 2508, 2959, 3971, sorte de bouclier.

blemis 7020, 7801, meurtri.

blois 6811, blond.

boele 1015, 4634, bouele 1199, 1765, entrailles.

boidie 7269, ruse.

bondie, sonner la — 2371, sonner la charge.

boquerant 46, bouquerant 503, bougerant 346, toile plus fine que ce qu’est notre bougran ; Du Cange, boquerannus.

bordel 3867, petite ferme, masure.

boucle de l’écu 508, 2535, 4063.

bouele, voy. boele.

boufois 716, 2470, arrogance.

bougerant, bouquerant, voy. boquerant.

brai 2775, boue.

braier 1860, 2588, 4518, 7852, caleçon, haut de chausses.

brant 3895, 3915, épée.

bricon 3987, 4528, 4875, homme léger, écervelé.

broichier 1401, 1431, 2548, 4612, brochier G. 599, broiche 2532, 3091, 3175, 3968, broche 4378, broche[n]t 4023, éperonner.

broigne 2976, 5884, cuirasse formée de cuir revêtu de lamelles de fer.

bruellet 2546, 3852, brullet 6385, 6407, petit bois.

bruïr 332, part. passé bruie 1899, brûler.

bu 390, 2862, 3319, 4384, 4643, le tronc du corps.

buer 336, 814, 5603, heureusement.

bufe G 39, soufflet.

burni 1989, burnie 4309, bruni ; épithète de elme et de lance.


Camosé 1548, 5599, froissé, meurtri.

car 2527, particule invocative : plût à Dieu que...

ce, pour si, adv., 4380.

ce, se 8030, pour cest ou cel.

celée 5731, 8900, dissimulation.

cenbel 5864, 5907, cenbiaus 3880, lutte, bataille.

cers 5691, serf.

chaceor, G. 75, épith. de roncin, cheval de chasse.

chael 4659, chien.

chaele 1759, exclamation d’encouragement, de quid velles selon M. Suchier, Zeitschr. f. rom. Phil. I, 428.

chaeler 1196, 1768, 2418, 3482, 7729, diriger, conduire en bataille.

chaitif, suj. pl. 1573, chatis 1222, malheureux, p.-ê. captif au v. 1222.

chalenge 745, revendication.

chalengier 1129, 1833 ; ind. prés. 1e p. chaleng 654, chalenge 290 ; 3e p. chalenge 5854 ; part. prés. chalengant 516, 918 ; revendiquer.

chamois 3398, 5937, 5958, chaume, terrain où il n’y a que du chaume.

chans 4089, champ de bataille, ici, par extension, combat.

chantel, de — 4648, de côté.

chaoir 3527, ind. pr. s. 3e p. chiet 1517, 3694 ; prét. s. 3e p. chaï 2731, 3111, 3342, 3896, cheï 4469 ; fut. s. 3e p. chara 2388 ; cond. s. 3e p. charoit 1765 ; part. passé cheü 3317, 3893, 4733, 4743 ; cheoir, fig. décheoir.

chaple 2529, 2571, 3890, 4457, 4483, G. 583, combat, m. à. m. l’action de chaploier, de frapper.

chaploier 2713, chasploier 7779, 7845, frapper.

chapuisier 1923, tailler, couper avec un couteau.

charbonier 1489, amas de bois embrasé, réduit en charbon.

charchier 3573, 3588, 4535, charger.

charnal 4519, 7853, morceau de chair.

charuier 3401, charruier 8568, roncin — 3401, cheval de labour ; vilain — 8568, laboureur.

chasé 1553, 4094, G. 769, qui est pourvu d’une concession viagère sur la terre de son seigneur.

chastoier 4827, 5078, corriger, reprendre.

chatis 1222, voy. chaitif.

chergiés 7046, chargés.

chevalier 1588, pièce du jeu d’échecs.

chierté 71, 383, affection, amour.

choisit 7912, vu.

cine 7251, cygne.

cinele 1184, 4689, cenelle, fruit de l’aubépine.

cit 2808, 3966, 7076, cité.

claré 388, vin épicé.

clavel 2768, 4650, sorte de pèlerine de mailles qui était fixée au haubert ; voy. la chanson de la Crois, albig., éd. de la Soc. de l’Hist. de France, II, 229.

coife 474, 3673, 4050, 4088, 4464, 4689, coiffe fixée au haubert, et par-dessus laquelle on mettait le heaume.

cointe 3740, habile, malin.

coite, a — d’esperon 2965, 6741, 6778, G. 558, en piquant des deux.

coitier 7474, hâter, presser.

cols 2592, coup.

combe 488, combe, vallée étroite et profonde.

comendison, en — 6761, en commande, sorte de tenure.

commensaille 5923, commencement.

compagnie 1910, amitié.

complai 2781, mot dont nous ne connaissons pas d’autre ex., et qui semble analogue à compieng, marais.

concillier. réfl. 6274, prendre un parti, se décider.

conduit 5584, sauf-conduit, sauvegarde.

confanon 588, 932, gonfanon, lance pourvue d’une banderole.

conreer un ronci 664, — des personnes, entretenir, héberger et nourrir ; 5613, préparer, mettre en ordre des chambres.

conroi 5957, G. 154, l’armure en général ; cunreidz traduit arma bellica dans II Rois 1, 27 ; 6602, le service en général, ou plus particulièrement la préparation des mets.

consellier 5699, parler en secret.

consentir 3322, 4886, part. passé consenti 978, consentu, 3322, 4381, accorder une faveur, tolérer.

consés 7719, pour esconsés, couché, en parlant du soleil.

consevir, ind. prét. s. 3e p., consivi 6983 ; subj. imp. s. 1e p. conseüse 3127, atteindre.

consous G. 68, conseil.

contenant 502 (p.-ê. corrompu), 506, tenue, contenance.

contraire 2637, contrariété, désappointement ; 4603 , raillerie ; par — 1019, 4691, par raillerie, ironiquement.

contralion 3977, synonyme de contraire, contralioison, esprit de contradiction.

contraloier 1463, 3025, 4016, 4998, contrarier quelqu’un, lui dire un contraire.

contredir (en rime) 6458.

contremont 5872, en haut, en montant.

contrepois, faire le — 2467, contrebalancer, opposer à une force une force supérieure.

contreval 2942, en bas, en descendant, en suivant un plan incliné.

convinne 7446, 7471, intention.

convoier 4758, accompagner, escorter.

copulaige 4398, mot peut-être corrompu (on n’en connaît pas d’autre ex.) qui paraît désigner une convention honteuse.

corpe, moie — 7010, mea culpa, formule de confession.

corre 2503, coure 2761 ; ind. pr. pl. 3e p. qeurent 1404, 1534, 1722 ; courir.

corsains 1268, 1278, reliques.

corsaus 1330, 1338, qui a cours public, qui passe de main en main.

cortoier 1117, fréquenter les cours.

coubrer 7025, saisir.

coure voy. corre.

cousin 475, synon. de neveu.

coute 7496, coutes peintes 1286, courte pointe.

covreture 1488, toiture ; 7756, housse de cheval.

çox 5788, ceux.

cravanter 6642, 8707, G. 613, craventer 2696, 4049, 4092, 4112, 4462, abattre, faire tomber.

creans 2331, part. prés, de croire, employé au sens du part. passé.

creanter 4035, 4412, 6383, 7389, G. 756, promettre, avec garantie.

creindre, crient 509, cremus 4364, craindre.

crenu 3881, quernu 4378, épith. de cheval ou de destrier ; 1959, employé substantivement pour désigner un cheval.

crestelés 8099, crenelé.

creutes 1236, voûtes, parties voûtées d’un édifice.

crois, se mettre en — 1139, 5265, 5290, se mettre à plat-ventre les bras étendus. Voy. Du Cange-Henschel, II, 677c.

croissir, neutre 3472, se briser ; act. 7019, 7784, faire craquer, briser.

croler le chief 8031, hocher la tête.

cruauté 1566, parole impie.

cuer 20, quer 534, cœur.

cuidier, ind. pr. s. 1e p. quit 5859, 6050 ; sans — G. 104, sans réfléchir, sans balancer.

cuites 6924, quitte.

cuivers 3309, 3978, 4221, 5169, épithète injurieuse.


Dahait 2440, 3309, mal — malheur, exclamation.

dalez 1280, 1503, auprès.

damagier 4525, 4712, endommagé, blessé.

danrée, voy. denrée.

defois 5517, défense.

delaier 5631, G. 126, tarder.

delgié 1718, delgiet 6257, délicat, fin ; épithète d’hermine.

deliés, pailes — 5614, le même que le précédent.

delivre, a — 7273, 7275, 7580, librement, sans obstacle.

deloi (en rime) 6603-4, délai.

demaine 1551, propre, personnel.

demanois 715, 2140, 2409, sur le champ, présentement.

demanter, réfl. 6375, 6690, 7307, se lamenter.

denrée 5855, danrée G. 239, la valeur d’un denier.

derver (desver 6623) le sens 1171, 3577, 4072, 6623, perdre le sens.

desconfiture 5498, dommage, perte.

desdire 948, 5940, contredire, donner un démenti.

desestriver 4078, faire sortir de l’étrier.

desevrée 1811, 5766, séparation.

desevrer, desoivrent 4560 ; impér. desevrés 5118, séparer.

desfaés 6666, sans foi, infidèles.

desfaire 1025, supplicier.

desloigier 2095, décamper.

desmesurance 1791, excès, défaut de mesure.

desnués 7542, dépouillé de ses vêtements.

despané 3284, 4076, 4433, 4978, déchiré.

desparler, réfl. 308, se dédire.

despencier 4852, maîtres d’hôtel.

desraisnier 1116, soutenir, faire valoir (son droit) par la parole ou par les armes.

desraison 924, 7326, acte contraire à la raison ou aux convenances.

desreer, réfl. G. 492, sortir du rang, marcher en désordre ; part. desreez 498, 613, 1270, emporté, hors du sens.

desrengier, desrengent 2380, desregne 6426 ; réfl. 2380, sortir du rang pour l’attaque ; act. 6426, faire sortir du rang [son cheval].

desrout 3991, 6640, rompu.

dessafret 6640, dont le safre a été enlevé. Le safre paraît être une couleur jaune produite par un oxyde de bismuth ; voy. dans le supplément du dictionnaire de Littré, le Dict. étym. des mots d’origine orientale, sous safre.

dessartir 3473, mettre en pièces.

destordre 3336, 3421, 3969, détordre, dérouler [la banderole du confanon].

destrois 5508, 5549, 5952, pressé par la maladie ou par un vif désir.

destrois, plur. 6824, prison étroite.

desver, voy. derver.

detraire, part. detrais 6178, équarteler.

detrier 3732, différer, remettre.

devenres, li grans — 1571, le vendredi saint.

devier 3567, G. 26, mourir.

devin 763, théologien.

devinaille 1072, ce qu’on a deviné, pronostic.

devis 5187, décision.

devisier 7191 (rime), deviser, 6614 (rime), ind. pr. s. 1e p. devis 1686, 4735, assigner, déterminer.

devision 4863, décision.

diablie 1913, miracle d’origine diabolique.

diex, dieux, voy. dues.

doaire 153, douaire.

doies 7788, largeurs de doigt.

dois 710, 2144, 5394, 6804, grande table.

don n’ ou donn’ (ms. den) 5971, particule interrogative et régulière qu’on a voulu tirer à tort de num nam (Romania, VII, 364) : c’est donc ne.

donjon 772, 959.

donoier, réfl. 6891, se livrer aux privautés de l’amour.

doublentin 474, [haubert] double.

drois 5521, 5554, 6583, possession directe.

droit, en — 4602, en ce qui touche, en ce qui concerne.

druerie 3676, amitié particulière.

drus 3894, dru G. 645, ami particulier.

dues 4561, duel 139, 3715, G. 642, diex 566, 3652, dieus 3885, deuil, douleur.


Effraer, part. effraée 8495, troubler, mettre dans un état d’agitation.

effrois, voy. esfrois.

eis 1991, 2514, eiz 2598, 3907, 4457 ; ei 2542, 3767 ; es 2572 ; e 2672, 2684, construit avec vos, lat. ecce, voici.

el 8062, autre chose.

elme 483, 581, 3622, 7847, 8676, erme 472, helme G. 437, 445, — agu 2859, — brun 1706, — gemé 4084, — vergié 1726, — vert 1545, 4494 ; heaume.

elmin, voy. ermin.

elz, voy. ex.

enbarer 4494, 7848, 7858, enbarr — 7019, 7784, bosseler [un heaume] à coups d’épée.

enbarnir 402, grossir, devenir un homme (un baron).

emblamir, part. emblamis 2532, devenir blême [de colère].

enbroier, réfl. 4231, s’enfoncer, se précipiter.

enbronchier 1698, 4842, 4999, anbruncha 8284, pencher, baisser [la tête] ; réfl. 174, 709.

enbrun 634 (rime en on) 956 (id.), baissé, bas.

enbuschier 6082, embusquer, mettre en embuscade ; enbuschiez 4027, 4237, 4667, penché en avant, qui a la tête baissée, semble avoir été mis au lieu d’enbronchiez.

enpaindre, prét. enpainst 4243, toucher, atteindre.

empirier 1396, G. 602, anpirier G. 268, endommager, blesser, dévaster ; neutre, 1496, empirer.

enarmes 6106, anneaux de cuir par lesquels passait le bras qui tenait le bouclier.

encerchier 7446, chercher, s’informer.

enchaucier G. 358, enchauce 7917, poursuivre.

enchaus 2366, G. 270, poursuite, charge de cavalerie.

encontre 5220, au devant.

encoraigiés 4208, plein de cœur, de hardiesse.

encraissier 1104, engraisser.

encrieme 2513, 6751, épithète de felon.

encroer 3432, 4289, pendre.

endementiers que 5777, 6099, endemantiers que 6617, G. 37, tandis que.

enfoïr, enfuent 4764, enfoïrent 3720, enfouir, enterrer.

enforcier G. 35, fortifier.

enfreci que 4514, jusque.

engarde 6904, 6919, angarde 6898, angardes 1281, lieu élevé, propre à servir de poste d’observation, d’avant-poste ; au plur. 1281, avant-postes.

engenuïr, prét. s. 3e p. engenuï 992, engenuït 7612, engendrer.

engoulé 1554, 5817, bordé de goules ; voy. ce mot.

engraignier 2703, 3532, grandir, s’accroître.

engrès 5862, dur, énergique.

emmaillolet 8008, emmailloté

enquerre 7246, 7500, interroger, soumettre à un interrogatoire.

enraigier, voy. esragier.

ensorquetot 6349, par dessus tout.

entendre, prét. s. 3e p. entendié (rime) 3626.

enterin 105, 484, entier, parfait.

enteser 7027, ajuster.

entiercier 7166, 7484, reconnaître, identifier quelqu’un ; voy. Diez, Étym. Woert. II°, et G. Paris, S. Alexis, p. 180.

entrevenir, réfl. 4413, venir l’un contre l’autre.

envaïe 2366, anvaïe 8641, attaque.

envier 868, sommer de faire une chose.

envis 4581, malgré soi, à contre-cœur.

envoslesper 46, envelopper.

eranment, voy. erranment.

erbier 2730, 5072, G. 367, terre couverte d’herbe.

erbois 2468, terre couverte d’herbe.

erme, voy. elme.

ermin 712, 2314, 5817, elmin 1554, vêtement de dessus en fourrure d’hermine ; adj. 1597, qui est fait d’hermine.

erragier, erraigier, voy. esragier.

erranment, 6836, eranment 7292, sur le champ, présentement.

errer, oirre G. 122, aller, voyager.

es, en — le jor, 2397, ce jour même.

esaucier, voy. essaucier.

esbanoier, réfl. 4623, 5624, 5643, s’amuser.

esboeler 5041, arracher les boyaux, éventrer.

escarimant 345, épith. de paile ; pris substantivement 504

eschac 7920, escheq 4103, 5985, 6156, butin.

eschacier 2929, qui a une jambe de bois.

escharnis, escharni 856, 4590, 6097, moqué, dupé.

escheviz 625, eschevis 81, 7624, eschevie 1887, bien taillé, de taille élancée.

eschis 2527, 4251, 4253, 5925, qui évite une personne ; toujours employé dans une proposition négative, excepté au v. 4253.

esclarier 8530, pris substantivement, le lever du jour.

esclairier, réfl. 1028, s’éclaircir, fig. reprendre confiance ; 2641, se venger.

esclous 2878, traces des pas ; voy. Diez, Étym. Woert. IIc.

escondire, réfl. 2849 se défendre, se justifier ; au passif, 605, recevoir une excuse au lieu de la chose demandée.

escons 4166, part. passé d’escondre, caché, couché, en parlant du soleil.

escorcier 8496, raccourcir. [une robe] en retroussant.

escremie 546, escrime.

escremir 2855, faire de l’escrime.

escrever 3637, crever, s’ouvrir.

escriée 8498, cri, appel à haute voix.

escrois 2474, fracas.

esforcier 4206, 4213, 4238, se renforcer, s’augmenter, en parlant du bruit.

esfors 3935, effort, au sens de renfort, soutien, a — 2380, en faisant effort.

esfrois 711, 2455, 2476, effrois 5512, 5516, G. 165, émotion, tumulte.

esgrener 4493, s’ébrêcher.

eslais 512, 589, 5993, un bond, un temps de galop ; a — 2572, au galop ; de plain — 4319, d’un saut.

eslaissier G. 1598, mettre [un cheval] au galop ; eslaissiés, toz — 4024, 4214, 4666, 6944, lancé au galop.

esleescier 2732, esleecier 2926, 6031, eslecier 7557, se réjouir, entrer en joie.

esliture 490, élite, premier choix.

eslongier 3033, s’éloigner de.

esmaier 872, 2387, 4374, 4713, 4723, 7096, n’i ot que — 2594, 2830, 4744, effrayer, ou s’effrayer, rendre ou devenir impuissant par suite de la terreur.

esmarie 3665, éperdue.

esmer 1168, estimer, évaluer.

esmerillons 6992, émerillon.

esmier 7818, mettre en pièces.

esoine, voy. essoine.

espaingnols 6799, espagnol.

espandre, neutre 1484, se répandre.

espanie 3661, épanouie.

esperdre, réfl. 863, devenir éperdu, se déconcerter.

esperir, réfl. 3520, s’éveiller, se trouver surexcité.

espessier 3123, ind. pr. s. 3e p. espoisse 2775, se troubler, en parlant de la vue, 3123 ; devenir gluant, comme de la poix, 2775.

espié 1713, 406l, épieu.

espiex 619, espieu 509, 510, 587, 3526, le même que le précédent ; sur la relation de ces deux formes, voy. Zeitschr. f. rom. Phil, I, 430.

esplois, a — 2473 (rime), en hâte.

esploitier 5607, 5619, 5630, agir en vue d’un objet déterminé, s’ingénier.

espois 5961, épais, serré.

espoisse, voy. espessier.

esragier 3993, erragier 3028, 3554, 4003, 4218, erraigiés, 4664, enraige 3591, enrager, sortir du sens.

esraigier (pour esrachier) 7866, arracher.

essaucier 4538, élever, agrandir. Au v. 4530, le sens est plutôt venger ; p.-ê. le mot est-il fautif.

essera, esseront, voy. estre.

essilier 1702, 1835, 3172, 3740, 3814, 4219, 4778, détruire, exterminer.

essoine 791, esoine 5882, excuse légale.

essorber 1025, aveugler (supplice).

establie 5466, établissement, décision judiciaire.

estampois 723, monnaie d’Étampes.

estanchier 2782, 3398, s’abattre, en parlant d’un cheval.

estanchier 1603, étancher [la soif], 5127, étancher, arrêter le sang qui coule d’une plaie.

estandart, faire l’ — 2046, faire de sa propre bannière la bannière principale de l’armée, l’étendard qui sert de signe de ralliement.

estelée 1813, étoilée, marquée de taches blanches, en parlant de la croupe d’un cheval.

estencele, metre en — 1011, incendier.

ester ind. prés. s. 3e p. estait 946 impers., aller favorablement ; en estant 4895, debout.

estoier 4991, mettre dans l’étui, dans le fourreau.

estoner 2593, étourdir par un coup porté avec violence.

estordre 3888, 4472, échapper ; — son coup, ramener l’épée en arrière, après avoir frappé.

estoremant, d’ — G. 290 ; si le mot n’est pas corrompu, il doit signifier : à titre de dotation ; voy. Du Cange, staurare, et cf. l’anc. fr. estorance, dot.

estorer, qui le mont estora 164, 168, qui créa le monde.

estourmir 5274, 5279, agiter, faire trembler.

estoutie 2349, audace, témérité.

estrais 2445, sorti, originaire.

estration 7325, extraction, lignage.

estre, ind. pr. s. 2e p. iés 2224 (rime) 2796, iers 6858, 6916-70 ; pl. 1e p. somes 998, sons 887 ; imp. s. 1e p. ere 5942, iere G. 338 ; 3e p. iert G. 66 ; estoit 377 ; pl. 1e p. estiens 6386, 6390 ; 2e p. estiiés 7706 ; 3e p. ierent G. 413 ; estoient 6098 ; fut. s. 1e p. iere, 2369, esserai 4220 ; 3e p. iert 556-7, 1011, G. 68-9 ; essera 2463, 4018, escera 1077, 3897, 4159 ; pl. 2e p. serois (rime) 5940 ; 3e p. ierent 696, esseront 1235 ; être.

estrecier 3122, se rétrécir, se contracter.

estrivier 8412, courroie qui soutient l’étrier.

estriviere 5048, 5053, courroie en général.

estroer 4450, 6661, G. 255, trouer, percer.

estuet 4522, 6683, estut 538, 547, il faut, il fallut.

ex, voy. oil.

ex 64, ox 4026, 5664, oux 940, 5550, ous 2946 ; ax 995 ; aus 5750, G. 6 ; elz G. 130, eux.


Façon 392, 962, 6277, 6755, 6769, face, visage.

faillir, prét. s. 2e p. faucis, fut. s. 1e p. faurai 340, 5944 ; subj. pr. s. 1e p. faille 318 ; faillir, manquer à sa parole.

faire 1020, 1243 ; ind. pr. s. 2e p. fas 122 ; 2e p. fais 1003 ; prét. s. 2e p. feïs 893, 2797, 3563, feïz 2802, fesis 3139 ; 3e p. fist 110 ; plur. 1e p. feïmes G. 50 ; 3e p. fisent, 57, 575, 2100, 2813, 3543, fissent 3542, firent 41 ; subj. imp. s. 1e p. fesise 1767 ; 3e p. feïst 2825 ; fesit 6862 ; employé comme auxiliaire, servant à renforcer l’idée exprimée par un verbe à l’infinitif, 1748, 2100, 3119, 4493, 4495, 4510, 4511, 4835, 5070, 5071 ; le faire 6862, s’acquitter d’un acte spécial.

fais 2571, faix, fardeau.

faitierement, issi — 7524, de cette façon.

faitis 7415, fait, fabriqué, artificiel.

faude 1955, lieu clos servant de poste d’observation, guérite.

faudestuef 829, 3547, fauteuil, trône.

faus 5596, faucon.

fautre 7161, feutre.

fauvelet 1543, fauve.

fauvoier 5423, tromper, à la façon d’un renard.

favele 1191, bavardage.

felonese, fém. de felon, 3677.

feois 2151, 3389 fidèle (subst.), vassal.

fermeté 4099, 8027, ville fermée, fortifiée, fermetez G. 776, fortifications.

fermillon 1310, fremillon 2960, 3972, fait de mailles, épithète de auberc.

ferré, chemin — 3772.

fervestir 7050, part. passé fervestu 4376, vêtir de fer.

feü 1964, feu, décédé.

fi, de — 983, 1620, 6720, fit 4869, 5024, certainement.

fiancier 1472, promettre en engageant sa parole.

fichier le feu 1482, mettre le feu.

fieaige 895, affieffement.

fierour 7, fierté.

fis 6574, assurés, pleins de confiance.

fissele, froumage en — 1187, fromage en un petit panier, comme actuellement les fromages à la crème. Cf. formages en fasselle, Huon de Mery, Tournoiement, éd. Tarbé, p. 35.

flairier 1494, être étendu la face contre terre ; p.ê. faut-il lire aflairier ( qui serait alors une ancienne forme d’affleurer) et non a flairier. Brûler conviendrait bien pour le sens et l’étymologie (lat. flagrare) mais il n’y a pas d’ex. de flairier ni du provençal flairar, en ce sens. Tout au plus pourrait-on citer un passage de la Prison amoureuse de Froissart, v. 1745 (éd. Scheler, I, 270), où flairier paraît signifier éclairer.

flajox 6221, flûtes de pâtres.

floris 564, 638, 641, qui a la barbe blanche, épith. ordinaire de Guerri ; barbe florie 1866 ; poil flori 28.

foillie, selve — 2365, forêt feuillue.

folie, large — 1872, 1876, 2348 ; de — plaidiés 4706, vous parlez follement.

force 6665, force, grandes cisailles à tondre les prés.

forier, voy. forrier.

forjugier 1110, forgugier 926, exclure [d’un droit] par jugement.

forni 969, 6917, fourni, fort, bien bâti.

forrier G. 302, forier 7712, fourrageurs.

fors 5247, hors ; fors que 4749, excepté, hormis.

forsanner 7357, 7360, sortir du sens, perdre la raison.

forteresce[s] des murs 1441, constructions en bois édifiées sur les murs et servant à la défense.

frainc 1152, 4073, 4448, frein.

frapaille 1071, fraipaille 1064, gens de rien ; Scheler, note sur le v. 5402 des Enfances Ogier.Voir sur les mots formés avec le suffixe -aille la note de M. Fœrster sur le v. 2089 de Richart le bel.

frarin, n’ot pas le cuer — 52, 96, 759, n’eut pas le coeur bas.

fremier, tous li sens (= sanc) li fremie 7837, 8640, tout le sang lui cause des fourmillements, effet d’une vive émotion.

fremillon, voy. fermillon.

friçon 2968, 3964, anxiété.

frois, ermin — 712 fourrure garnie d’orfrois ?

[f]roncie 1880 (note), ridée.

froter 3102 (leçon douteuse, voir lavar.), frotter.

fuere 1358, fourrage.

fuere 2821, 4428, 4991, fourreau.

fuison 782, 3982, foison, abondance.

fusensiele 7262 (?).


Gaaingnier 1395, gaaignier 5678, faire la récolte.

gaber 1564, 2501, 2759, 8059, moquer, tourner en dérision.

gai 5031, 5992, geai ; 5031, oiseau de bois servant de but pour le tir à l’arc.

gaige 154, gage.

gaignart 2051, G. 471, épith. défavorable ; ce mot se rattacherait à gaignon, gaingnon chien de garde, selon M. Scheler, note sur le v. 3529 de Bueves de Commarchis.

gaimenter, réfl. 7011, se lamenter.

gaingnon 333, gros chien de garde.

gaite 1955, 1969, 1977, 2980, guette, sentinelle.

gaitier 7443, guetter, épier ; 7553, réfl. se garder, se défendre.

gant 649, 684, 711, 907, gant, symbole de la concession d’un fief.

garais 2578, guéret.

garçonnele, gent — 1183, gent composée de garçons, méprisable.

garde, avoir —  4749, avoir à se garder, à se défier.

garir, fut. pl 3e p. garont ; 2734 ; subj. imp. pl. 3e p. garesissent, garantir, sauver.

garnement pl. suj., garnemens pl. rég. 126, 335, 403, 596, 3759, 4579, 6625, garnement sing, rég. 3708, armure de chevalier.

garnie, épith. de France 6699, d’Aras 5557, de sale 5261, riche.

gars G. 78, garçon 395, 1313, garçon, enfant du sexe masculin ; 3987, 3994, terme de mépris. Au v. 1054, on peut admettre l’un ou l’autre sens.

garsoniere 1331, fille publique, qui se livre aux garçons.

gaste, pucelle —  7307 fille violée.

gasté 4497, gâteau.

gaut 7492, forêt.

gavelos 2379, javelots.

gehir 336, 669, 1148, 2293, jehir 4291, 6334, part. prés. jehissant 4901, part, passé gehi 2185, déclarer. Diez Étym. Woert. I, rattache, probablement à tort, ce mot à l’ital. gecchire et au prov. gequir.

genoillons, a — 627, à genoux.

geron 3983, côté.

geronnée 505, divisée en pans, terme conservé en blason.

gesir 333, 2983, 3302, 5233, 5243 ; prét. pl. 1e p. geüment 6288 ; 3e p. giurent 1255, 5132 ; fut. pl. 3e p. giront 112 ; être couché.

gin 91, 548, 1590, jeu.

glacier 7854, faire — 2825, 4512, 5093, 5434, couler, descendre, en parlant d’un coup d’épée ; 5247, glisser [hors du lit] ; 6256, couler, en parlant d’un liquide.

gloz 4727, glous 4499, gloton 7570, glouton 1052, 1263, terme d’injure.

gogleour, voy. jougleres.

goie 517, 2069, 2114, 2987, 3004, 3038, 3113, 6066, joie.

goïr 92, 528, joïr 6568, faire joie à quelqu’un, le bien traiter ; 4782, célébrer une fête ; lié et goiant 2391, 3112.

gonnele 1757, 4688, robe, tunique.

goue, voy. joier.

goule baée 2983, 3302, la bouche béante.

goules 6227, fourrures disposées en bordure.

goupillier 5430, fuir, comme le goupil.

graaillier 1542, 2120, graallier 2019, brûler.

graile 5099, sorte de clairon.

grain 598, 4986, triste.

graindres 2740, 3245, plus grand.

grant, fém. grande 1912, 6629.

gravois 6411, gravier.

grenon 638, 641, 2026, 4172, gregnon 6783, moustache.

grifaut G. 483, gerfaut, oiseau de proie.

gué 1394, paraît signifier plutôt un herbage, p.-ê. un terrain bas, qu’un gué proprement dit ; 1954, fossé rempli d’eau.

guenchir 2538, 3007, 3447, 4239, guanchir G. 259, se détoumer ; 4581 , détoumer, éviter.

guerpir 2898, ind. prés. s. 2e p. guerpis 2652 ; prét. s. 2e p. guerpesiz 1876, guerpesis 3590 ; 3e p. guerpi 2666, 2711 ; part. passé guerpi 2818, abandonner, lâcher.

guier 611, 6684, guider, conduire.


Hachie, a — 5276, dans les tourments.

hahi, voy. ahi.

haïr, ind. pr. s. 1e p. has 6171 ; 3e p. heit 1276, 6135.

hanste 3969, 4061, 4208, 7751, — de pomier 2910, 3821, 7755 le bois de la lance.

hasteriax 4022, haterel 4841, la nuque.

hastiz 1228, hastis 4844, hatis 815, 3873, 5144, qui se hâte, qui désire ardemment.

hatié 3028, joyeux.

hatis, voy. hastiz.

haubergier refl. 1428, haubrigier 6936, part. passé 4026, 4236, se revêtir du haubert.

haubres 6218, arbres.

haucier 3612, 3628, lever.

herbergier 2100, herbigier, 6297, 7301, 8110 héberger.

heudure 487, garde d’une épée.

heut 3178, même sens que le précédent.

hiaume 3707, 4027, 7018, 7754, 8634, 8643, G. 609, iaume 7784, 7858, 8649, yaume 7753, heaume ; cf. elme.

honors, voy. onnors.

huchier 1087, 1411, 1724, 1924, 2175, 2604, 3050-4, 3134, 5141, 6043, 7548, appeler à haute voix.

hueses 1534, bottes.

huier 2178, huer.

huis 1500.

hustin 97, 536, 995, débat bruyant, querelle.


I 3422, il.

iere, iers, ies, iert, voy. estre.

il, neutre, 8009.

iluec 3296, ilueques 3890, là en ce lieu.

irais 2574, paraît formé avec le suffixe atius, et avoir le sens de irasqu ou irié. Le mot est connu d’ailleurs ; voy. par ex. les Lapidaires français de Pannier, p. 251, v. 458.

irasqu 1449, en colère, dépité.

irer, part. irez, irés, 548, 598, 3745, 6886, être dépité.

iretier 70, 1510, héritier.

irier, part., iriez, iriés 1462, 1696, 2836, 2932, 3618, 3630, 4986, 7296, G. 108, le même que irer.

iteles 498, telles.


Jael 5828, [femme] publique. Voy. Romania, II, 237.

jalir 2316, faire jaillir, lancer, 4573, 7015, jaillir, sauter.

jaserois 2136, (rime) le même que le suivant.

jazerant 3706, 4041, 4050, [haubert] maillé d’œuvre orientale, voy. Diez, Étym. Woert., II c.

jehir, voy. gehir.

jehui 4111, aujourd’hui.

jeldon 5399, troupes de pied.

jogleor, voy. jougleres.

joier 5625, 5644, goue 1585, jouer.

joinchier 5613, joncher [une chambre, en y étendant des herbes] ; joinchie 2984 [plaine] jonchée [de morts].

joins 5596, vif, alerte ; Scheler ; note sur le v. 2724 des Enfances Ogier.

joïr, voy. goïr.

joste 4418, joûte, lutte.

josteor 6894, joûteur, combattant.

jougler 6087, 8228, jongleur, cf. le prov. joglar.

jougleres 2443, jogleor 4, gogleour 4144, jongleur.

jovenes, jovene 125, 1448, 2515, 2689, 4393, 4408, 4974, jovle G. 70, jeune.

juïs 5203, 5342, le jugement de l’âme après la mort.

juïse 5322, le jugement dernier.


Laidengier 1337, 4964, injurier.

laidir 2186, 3513, même sens que le précédent.

laidure 5499, insulte, injure.

laire, pl. suj. 1026 (rime), larrons.

laissier 1224, laisier 1040 ; ind. pr. s. 1e p. lais 1284, 2e p. laisse[s] 4746, laises 5231, lais 1305 ; 3e p. lait 948, 2503, 2761, 4646, 5867 ; fut. s. 1e p. lairai 998, larai 3623 ; pl. 2e p. lairés 1162 ; impér. s. laisse 991, 3143, 5272, lai 5270 ; subj. pr. s. 1e p. lais 12 ; 3e p. laist 1540, condit. s. 1e p. lairoie 317, 1164, laroie 1061 ; laisser.

lanier 1100, 4607, laniere 5059, lâche ; terme de fauconnerie qui désigne primitivement une espèce de faucon.

laris 4252, 5924, larris 6562, terrain en friche ; voy. Du Cange.

leescier 7112, réjouir, égayer.

legerie 4294, fautes, péchés.

leiz 2365, 2546, lez, auprès.

les, pour lor, 8550.

lever en fons 380, tenir sur les fonts baptismaux.

lex, suj. sing. et rég. pl. 6893, 7864, rég. s. liu 5418, lieu.

lez, a l’espée del — 291, avec l’épée qu’on porte au côté.

li, art. fém. suj. 5559, 6411.

lichierres 7139, licheors 6252, homme de bas étage.

lin 54, 5704, lignage, origine.

lionnel 5871, [écu] sur lequel est peint un lion.

listé, escu — 4074, 6638, palais — 5289, 5818.

liuée 6765, louée 2414, l’espace d’une lieue.

livroison 1357, livraison, prestation en nature ; Du Cange.

loiges 2101, abris de feuillage.

loigier 1643, loyer, salaire.

loigier réfl. 2049, 2058, camper (sous des loges, ou abris en feuillage).

loigier, loiga 1979, (var. crosla), mouvoir [le loquet d’une porte].

lois 5950, amendes dues au seigneur.

loissor 4125, loisir.

longues 5054, longes 5999, longtemps.

lorain 1007, rênes.

los 2345, 2523, 5592, renommée, gloire.

losange 6246, losainges 7133, cajoleries.

losengier, losengiere 1328, losaingier 6261, 7092, 8133, 8136, enjoleur ; ce mot est souvent employé sans propriété comme épithète défavorable.

losengier 5409, cajoler. Il ne serait pas impossible, dans cet exemple, de faire, de losengier un substantif.

louée, voy. liuée.

lues 2656, 4579, 5305, sur le champ, aussitôt.


Maaillere 1330, maailliere 1338, [femme] qui se livre pour une maille.

maffet, maffé, voy. malfé.

maginois 5771, épith. de palais.

mainne, voy. mener.

maire 1029, maire.

maire 2634, pour major, le cas suj. pour le cas rég.

mais 850, plus jamais ; mais qe 2285, pourvu que.

maisel 2765, boucherie, massacre.

maisnil 1223, maison des champs.

maissele 4699, mâchoire.

maistres 6270, 7434, médecin.

maistriere 1339, maîtresse, concubine.

mal, exclamation 310, malheur sur, maudit soit !

maldit 1134, malédiction.

malfé 888, maffet 6643, maffé 6965, mauvais esprit, diable, au propre et au fig. Voy. Romania, V, 366.

manbru G. 631, 745, le même que membré, renommé, vaillant.

manantie 1881 biens, possessions.

manoier 1344, 2707, 3736, manier [une arme], en faire usage ; 6503, peloter.

manois 5519, 5551, aussitôt, sur-le-champ.

manrai, manroie, voy. mener.

mans 2929, manchot.

mar 1322, 2082, 2094, 2501-2, 2512, 4382, 4923, 5158, pour le malheur de celui de qui on parle.

marberin 760, marbrerin 6545, de marbre, épith. de palais.

marchis 373, 552, 830, marquis, terme employé sans précision, à peu près comme synonyme de comte.

marement 4472, malheur, sujet d’affliction.

maris 3593, 3596, affligé, avoir le cuer — 861, 980, 1136, 1521, 1530, 3608.

marois 2141, marais.

marrir le sens 3465, 8644, perdre le sens.

marvoier 6253, 6263.

mas 1371, mat 4900, mate 7303 ; abattu, vaincu 4900 ; abattu, affligé 7303 ; le sens, et p.-ê. la leçon, est douteux au v. 1371.

matez, maté 1589, 4366, 4985, 5167, 7902, rendu mat, abattu.

mehaignier 4678 (voir la note), meheniés 4673, blesser, estropier.

menbrés 7022, renommés, vaillants.

mendiz 5192, mendiant.

mener, fut. s. 1e p. manrai 7464 ; condit. s. 1e p. manroie 7338.

mentiax 7356, manteaux.

menu, hauberc —2622, haubert à menues mailles.

menuier 5099, qualificatif de graile, au son aigu ?

merir 22, 973, 982, 7144, récompenser.

mervelles 62, 621, merveilles G. 47, merveilleusement.

mès 155, 162, messager.

mès 4831, mets, plat.

meschins, meschin, 99, 471, 5863, 7619 jeune homme.

mescroire, fut. mesqerrez, 4354, 5158, ne pas croire.

mesentendre 2236, ne pas faire attention, se tromper.

meserrer, réfl. 838, faire fausse route, être déçu.

mesestance 1789, chose qui va mal.

meslée, barbe — 3228, barbe grise.

mesoïr 2290, ne pas écouter.

mesprison 4865, 7322, mesproison 957, 4870, inconvenance, insulte.

messoier G. 380, dire la messe, faire le service funèbre. Du Cange, messiare.

mestier 79, le Dieu — 1302, 8531, le service divin.

mi pour mie, en rime 7946.

mie, voy. mire.

mier, or — 2585, 2822, 2919, 3540, 3805, or pur.

mieudres 496 ; mieudre employé comme régime 4496, meilleur.

milsoldor 4127, [destrier] de prix (valant mille sous).

mirables 7808, admirable.

mire 2544, 2714, 4759, 4776, 5127, 5550, mie 6850, médecin.

moie 7552, mienne.

mois, des — 5509, de longtemps. Sur cette loc. voy. Romanische Studien, III, 575.

mollet 6675, moulé, fait au moule.

molu, espieu — 26, 28 ; or — 4642.

montance 3397, montant, valeur.

monter, act. 6841, 7134, faire monter.

mordrir 4742, tuer dans les conditions du meurtre.

morir, ind. pr. s. 1e p. muir 4305 ; 3e p. muert 774 ; subj. pr. s. 1e p. muire ; mourir.

mort novelle 708, 990, 1006, 3419, mort à bref terme.

mucier 7400, cacher.

mur G. 465, murs 7046, mulet.

mus 2337, muet.

musart 2052, sot, aisé à amuser.

mustel 4653, les jambes, voy. Scheler, sur le v. 4301 des Enfances Ogier.


Naje, a — 4391, en naviguant en bateau.

nannil 8005, nanni 7465, 7947, non, adv. de négation.

nazel 4086, — d’or fin 483, partie du heaume qui protégeait le nez.

ne, conjonction 8549, et.

neïs 5049, nes 800, 5432, nis 7872, même, dans une proposition négative.

neporcant 852, 5732, neporqant 2201, 2224, toutefois, néanmoins.

neqedent 398, 4931, 5736, même sens que le précédent.

nes, voy. neïs.

niés 305, 341, niers 6724, neveu.

nis, voy. neïs.

no, voy. nostres.

nobilité 4081, puissance, force.

noier 3795, 4002, nier.

noïlet 6645, 6660, niellé.

noise 536, 995, 4206, tumulte, querelle.

nomeni dame, interj., 1567, au nom du Seigneur. Cf. Renart, éd. Martin, I, 268, v. 199.

noncier 4409, nuncier 5116, annoncer.

norir, prét. pl. 1e p. norresimes 1874 ; 2e p. nouresis 3640 ; part, passé, nourri 526, 6454, homme élevé à la cour de son seigneur.

norois 724, 2138, 2464, de Norwège, épith. de destrier.

nostres, poss. conjoint masc. sing. suj. 2377 ; nostre. rég. 103 ; nos masc. sing. suj. 2231 ; no rég. 2130 ; no fém. 67, 2004 ; — nos poss. absolu masc. sing. suj. 2375 ; plur. rég. 2198.

noureture 5502, éducation donnée par le seigneur et lien de vassalité créé par cette éducation.

nourri 526, homme élevé par son seigneur.

nuisir 4893 ; nuissans 2324, paraît pris au sens du part. passé, mais le passage est douteux ; voir aux Add. et corr.

nuncier, voy. noncier.


Ocire, prét. s. 2e p. oceïs 2801 ; 3e p. ocit 11, tuer.

oi, voy. avoir.

oiance, en — 795, en présence de témoins.

oil.

oïr 26, 323 ; ind. pr. s. 1e p. oi 1163 ; 3e p. oit 113, 709, 711, 1086, 1107, prét. s. 3e p. oï 2490, 2902 ; fut. pl. 2e p. orrois 18, orrez 518, 539 ; subj. imp. s. 3e p. oïst 2480 ; pl. 2e p. oïssiez 2477 ; ouïr ; en oiant 911, 4028, 4053, en présence de témoins.

oire 2291, 6035, 6600, voyage.

oirre, voy. errer.

olis 827, oliviers.

oneste 5719, 5724, de bonne naissance.

onnor 107, 516, 1896, 918, honors 841, onour 6, terre, possession, au sens le plus général.

oquison 3185, cause, motif.

orendroit 5196, présentement.

orfrois 6159, étoffe brochée d’or.

oriere 3384, bordure, lisière [d’un bois].

ormier, voy. mier.

os, voy. oser.

orrez, orrois, voy. oïr.

os 2382, 2398, 2417, plur. d’ost, armée.

oser, ind. pr. s. 1e p. os 7513, ose 7380.

osi (?) note du v. 5685, aussi.

ostoier 6017, aller en ost, faire la guerre.

otrier, ind. pr. s. 1e p. otri (rime) 883, otroi 930, octroyer, accorder.

ourer 543, prier.

ous, oux, ox, voy. ex.


Paier un coup 4523, 4840.

paile 1473, paille 2145, — de Pavie 3660, — de quartier 3806, — vert 3518, servant de couverture à une bière 3569.

païnime 7738, le pays des païens.

paisson 1398, perches qui supportent un tref.

palacin 6853, paralysie.

palazin 104, palasin 1599, 1602, conte — 1699 ; comte du palais.

paleter 8130, escarmoucher. Voy. Scheler, gloss. de Froissart, et le vocab. de la chanson de la croisade albigeoise sous palotejar.

paliz 1433, 1439, palis 1390, 1438, palissade, défense placée sur le bord extérieur du fossé.

palu 2775, marécage.

panre 8549, ind. pr. s. 1e p. praing 1662 ; prét. pl. 3e p. prisent 2095-6 ; subj. imp. s. 1e p. presise 3687 ; prendre.

paraige 2446 ; 4397, classe, ordinairement élevée, de la société, dont les membres sont de condition égale, pares.

pardon, en — 1059, 7324, vainement.

pardoner 2123, faire remise [d’une amende].

paroir, ind. pr. s. 3e p. paroit 4694.

pas, del — 1367, aussitôt, sans tarder.

pastorel, tenir por 4657, tenir pour un berger, pour un sot, sans défense ; voy. les ex. cités par Littré à l’historique de berger, et Rom. de la Violette, v. 1554.

paumier 7445, pasmier 7365, 7404, 7459, pèlerin, proprement celui qui vient de Jérusalem, voy. la définition des palmieri que donne Dante, Vita nuova, § xli.

paumoier 2724, 5085, pasmoiant 6830, tenir à pleine main.

pautonier 1111, pautonnier 1400, 7080, vagabond. Diez, Étym. Wœrt, II c.

paviois 2137, de Pavie ; épith. d’elme.

peçoier 2272, 3139, 3534, 3626, 4020, pesoier 1291, 1425, briser en morceaux, mettre en pièces.

peitié 6489, pités 8009, 8071, pitié.

pel, rég. sing. 1442, pex rég. pl. 618, pieu.

pelle melle G. 605, pêle-mêle.

pendant 3933, 4036, versant, pente.

pendre, neutre 5276, être pendu.

peneant 4057, penaant 693, penitents.

penon 2039, 5904, banderole fixée au bout de la lance.

penoncel 2769, 4647, 4651, dimin. du précédent.

perdre, ind. pr. s, 2e p. per 2369, 3690, 6002 ; fut, s. 2e p. perderas 1377 ; pl. 2e p. perdrois 738.

pesance 802, douleur, affliction.

pesans 10, 497, douloureux, affligeant.

pesme 3984, mauvaise.

pesoier, voy. peçoier.

petitece 5778, enfance, jeune âge.

peufré (ms. puepet) 7708, pillé, ravagé.

peule 2063, 6077, 6234, peuple.

pex, voy. pel.

pité, voy. peitié.

piument 571, 574, 1601, piment, boisson épicée.

piz 4019, pis 3625, poitrine.

plaidier 2553, 4528, 4706, 4762, 5148, 5391, 5412, 7169, 8564, parler, discuter.

plaigner, plaingnier, voy. plenier.

plains 6562, plaines.

plais, plait 17, 370, 2395, 3433 procès, débat ; 903, accord 154, frais de justice (?).

plaissié 3623, lieu fortifié de palissades.

planée 2910, plenée 5758, planée, épith. de lance.

plenier 4831, plegnier 3538 , 5600, 6028, plaignier 1477, 2546, 4507, 4765, plaigniere 1174, plaingnier 1388, 5384, 5633, 6081, plagnier 1392, 4815 ; grand, vaste, épith. de borc 1398, bruellet 2546, colp 4507, duel 4765, escu 3538, mès 4831, ost 1174, palais 4815, 5584, 5633, 6028, val 6081.

plevir 842, 4578, ind. pr. s. 1e p. plevis 5189, part. passé plevi 867, 3252, plevit 6322 ; promettre, s’engager ; hons fianciés et plevis 6732.

ploier le gaige 5408, plier le gant que l’on présentait en offrant de faire droit ; voy. sur cette forme symbolique Girart de Roussillon, traduction P. Meyer, p. 64, n. 3.

poesté 171, puissance, par — 4427, de vive force.

poesteïs 809, puissant.

poi, por — 949, 1226, por .j. — 899, pour peu, peu s’en faut que.

poigneïs 2528, bataille, mêlée.

poingneor 8, (suj. mais en rime) 4132, combattant.

pois, sor mon — 931, malgré moi.

poitrax 4346, pièce d’armure qui garantissait le poitrail du cheval ; voy. Chanson de la croisade albigeoise, II, 212, note 5, 324, note 3, et les add, et corr., p. 526- 7.

pons 3177, poing.

pons 487, pom 3178, le pommeau de l’épée.

pooir 3826, ind. pr. s., 2e p. pues 2258, 3125 ; 3e p. puet 3008 ; pl. 2e p. poez 3011 ; prét. s. 1e p. poi 2274, 3062, 3559 ; 3e p. pot, subj. imp. s. 3e p. poïst 4952 ; pouvoir.

poon 1588, pion, la plus faible pièce du jeu d’échecs.

porchacier, réfl. 7559, se pourvoir.

pormener, pormaine 3405, pormena 3406, promener.

porparler 3003, délibérer, décider.

porprin 53, de pourpre.

porqerre 5652, rechercher, poursuivre ; réfl. 7342, se préoccuper d’une chose, se donner du mal pour un objet déterminé.

porsaillir 7757, sauter.

postif 7928, puissant.

pox 2314, poux 2429 brins, proprement, poils [d’herbe].

praaige 4396, pré.

praing, voy. panre.

preer 1672, enlever comme une proie, ravir.

presaignier 78, oindre des saintes huiles.

preu 1475, 1520, 4000, 5652, preut 7523, 7530, profit, avantage.

prier 8122, proier 1360, 1480, 1681, 7088, 7455, ind. pr, s. 1e p. pri 866 (rime), 991 (rime), proi 632, prois 7151 ; 3e p. proie 886, prier.

princier 7089, haut baron.

pri[n]sautier 2127, primesautier, dont le premier mouvement est de se mettre en avant.

prioraige 7314, prieuré.

prisier 7157, 7760, G. 133, proisier 1364, 1638, 5597, 5660, G. 249 ; part. passé prisiés 7739, proisiez G. 12 ; ind. pr. s. 1e p. pris 1516, 2805, 3188, 4472 ; priser, estimer.

prois 719 (rime), près.

proisier, voy. prisier.

proison 6278, prison,

prospice 6389, propice.

proverbes, 6665, 7557, 378, 459-60.

puier 5218, monter.

put, de — aire 2638, de mauvaise extraction, par extension, déloyal ; de pute loi 6818, de putes lois 5935, de mauvaise foi.


Quatir, part. passé quatis 6329, caché.

que repété : Que trestuit cil... Que il s’adobent 8586-7 ; que d’uns que d’autres 8540, tant des uns que des autres.

quer, voy. cuer.

quernu, voy. crenu.

qes = qui les 4488.

qui (= cui) 798, 1361, 2381, 6060, à qui.

quintaine 601, 606, 614, 623, mannequin armé et placé sur pivot contre lequel les chevaliers s’exerçaient à diriger leurs coups.

quit, voy. cuidier.

qite 2524, quitte, à l’abri de toute revendication.

qitée 4120, condition d’une terre tenue à titre quitte.


Raemans, raemant 339, 1266, 2483, 3696, 3939, rédempteur ; épith. de Dieu.

rai 5019, jet [de sang].

raier 1500, 1730, 1844, G. 345, rahier 4521, raians 4548, jaillir, en parlant de la flamme ou du sang ; 4836, arroser.

ranprosner 3571, adresser des reproches.

randon, de — 3968, 3973, 7317, en hâte ; mettre a — 5906, mettre en fuite.

randonner 2494, aller à toute vitesse.

raonniet, voy. reongnier.

rasotés 8029, 8042, en enfance.

ravisier 7103, reconnaître.

reboter 4428, remettre [l’épée au fourreau].

recelée 3277, embuscade.

recevoir, ind. pr. s. 1e p. reçoif 1705 ; prét. s. 3e p. reciut 2042, 2502.

recoillir 6581 requellis 5200, accueillir, recevoir.

recort 3428, de recorder, enquête ayant pour objet de constater une convention ou un point de jurisprudence. ja n’i avra — équivaut à dire que l’engagement qui vient d’être pris ne sera pas contesté.

recovrier 69, 3128, 4524-7, 5620, recouvrier 2602, réparation, remède.

recreant, recreant 692, 2787, 3922, qui se recroit, qui revient sur son affirmation, qui s’avoue vaincu.

recreüs, recreü 2778, 3905, 4490, 4645 recru, épuisé de fatigue.

reginber 6437, regimber.

regreter 3167, plaindre, pleurer [un mort].

rehaitier, réfl. 1926, se réjouir.

rejehir 7418 avouer, confesser.

religion 7316, ordre religieux.

remanoir 3842-5, part. passé intensif remeise 1889, extensif remasu, 1444, 1459, 2630, 4641, remasue 1212 ; ind. pr. s. 1e p. remaint 903, 5049 ; prét. s. 3e p. remeist 520, 1227, 2991, 5174, remest 39, 6688 ; fut. s. 3e p. remanra 1292 ; subj. pr. s. 3e p. remaigne 4600, imp. s. 3e p. remansist 6200 ; rester.

reongnier 7573, reoingnier 2922, rooignier 1416 ; part. passé reoigniés 4022, rooigniés 3043, raonniet 7361, rogner.

repondre, part. passé reposte 7341, cacher.

reprover 8044, reprocher.

reprovier 2326, 2927, 4747 reprouvier 2785, reproche.

requellis, voy. recoillir.

reqerre 2375 ; part. passé requis 4728, 4975 ; ind. pr. pl. 3e p. reqierent 4492 ; subj. pr. s. 3e p. reqiere 5047, attaquer.

resaichier 3121, retirer.

resbaudir, resbaudissant 2401, resbaudit 7593, se ramimer, s’enhardir, reprendre courage.

rescoure 2968, 5959, part. passé rescous 7843, prét. passé 3e p. rescousent 2986, venir à la rescousse, secourir.

resoignier, redouter 2592, 2834, resoingnier 5088, part. passé resoigniés 3997.

resorti 2182, 2299 terme d’injure qui paraît signifier lâche.

respasser 8058, respassés 8003, respasé 3783, sauver, guérir.

respit 3289, répit.

respitier 76, remettre à plus tard.

restorer 3827, substituer ; 4108, remplacer dignement ; 2996, venger.

retor, maistre — 4129, quartier-général, lieu de ralliement.

retracion 630, reproche.

retraçon 3328, même sens.

retrait, sonner son — 951, 4100, 8684, sonner la retraite.

reveler 1008, 1202, 4686, s’élever [contre qqun], se révolter.

reverser 3227, retourner, examiner ; Scheler, note sur le v. 2986 de Berte aus grans piés.

revertir 533, 2257, 5278, retourner, revenir.

revischus 3906, ressuscité, revenu à la vie.

revisder, revisdés 3763, visiter.

revois 2472, 3395, convaincu de lâcheté ; sur ce mot, qui vient de revictus, voy. Diez, Kritischer Anhang zum Étym. Wœrt. p. 25., cf. Scheler, note sur le v. 770 de Berte aus grans piés.

richese 1690, puissance, force.

roc 1587, l’éléphant, aux échecs.

roée, targe — 1804, targe ornée de dessins en forme de roue ou de dessins placés en bordure ; voy. le vocabul. de Daurel et Beton, sous rodat.

roellier, roelle 3578, rouler [les yeux].

roie 1587, ligne [des cases d’un jeu d’échecs].

roit 4628, roide.

roncie 1880, forme douteuse ; voy. la note.

roncis 3855, 5190, 6178, roncin 1603, cheval de charge.

rooignier, voy. reongnier.

rougoier, rougoiant 4045, rougir.

roulleïs 5543, sorte de fortification.

route 7908, troupe.

rover 310, demander.

ruer, part. passé ruet 6663, jeter bas.

ruiste 4429, 4480, ruste G. 176, fort.

rut 7493, ru, ruisseau.


Sachier, saichier 7299, part. passé saichié 3625, saichiés 4019, 7778, saichiet 7867-8, fut. saicheront 2043, tirer, arracher.

safrez 607 [hauberts] enduits d’un vernis doré ; voy. Girart de Roussillon, trad. P. Meyer p. 164, note 3.

saiens 7365, 7404, céans.

saige 7553, habile, rusé.

saignier, réfl. 73, 1564, se signer, faire le signe de la croix.

sain 1250 seings, cloches.

sairement 860, serment.

saisissement 184, saisine.

salus 4380, 4473, salu 1458, employé par antiphrase.

sanc 8644, faute du ms. pour sens, cf. 3465.

sarci, confanon — 1994, coife sarcie 3673.

saudoier 8537, soudoyer, soldat qui loue ses services.

savoir, ind. prét. s.1e p. soi 5864 ; 3e p. sout 815.

sax, voy. sox.

se, voy. ce.

secorance 2813, secours, protection.

sejor 1940, 3787, 4357, repos.

selve 2365, forêt.

semonre 405, avertir, convoquer ; 2750, encourager [un cheval].

senestrier 4513, gauche.

sengles 2679, sangles.

sens 6292, sans.

seoir, ind. prés. pl. 3e p. sient 4816 ; imp. s. 3e p. seoit 2144 ; pl. 2e p seiés 3670, être assis.

serchier, pour cerchier 2566, parcourir.

seure, voy. sore.

sevrer 3574, sevré 390 ; fut. severa 4488.

sez 3154, assez.

sie 5263, 5573, siie 5567, soie (rime) 2067, soie.

sié, ville principale, dénomination appliquée à Paris, 3624 et à Saint-Quentin 6304, 7086.

sierge 6443, siège.

siglaton 1800, étoffe de soie.

signori, palais —  884, cors — 964, distingué.

simple 142, candide.

sivre 5981, part. passé seü 2872, seüt 7494 ; ind. pr. pl. 3e p. sivent 2378.

soi, voy. savoir.

soie, voy. sie.

soie 1446, sienne.

soignantaige 2253, concubinage.

solacier 7555, s’amuser.

soldoiere 1322 [femme] qui vend ses faveurs.

solempnité 1571.

son, en — 5904, au sommet.

sons, voy. estre.

sordois 713, 2463, comparat. neutre (sordidius) employé au sens du positif, honteux, humiliant.

sore 4476, seure 3884, 5244, sor, sur, sor pour soz, voy. la note du v. 6326.

sorhaucier 1127, élever, manifester.

sorporter 514, supporter.

sostiment 7508, subtilement, habilement.

sotie, torner a —, 8639, être déconfit.

souduiant, voy. sousduiant.

soufraitouse 1682, dépourvue, manquant.

souplie 1895, meurtrie ?

souploier 1252, s’incliner, prendre une attitude respectueuse.

sousduiant 2701, 3917, 4899, 5369, souduiant 691, 707, 2333, 2759, 3924, trompeur, faux.

souspois, en — 739, 2148, en hésitation, en doute.

sout, voy. savoir.

souviner 4116, étendre à terre, renverser sur le dos.

sovin 5929, étendu, renversé à terre.

sox 4163, 5513, 5541, 5887, sax 4171, ceux.


T pour tu, 5157.

tables 361, 5625, sorte de tric-trac.

tai 5026, boue, fange.

taie 5238, grand’tante.

taing, voy. tenir.

tante 6270, tente, appareil chirurgical.

tapignaige, en — 6285, en secret.

targier, prét. targa 5635, tarder.

temple G. 275, tempe, par extension cheveux.

tencier 957, 5417, disputer, se quereller.

tenir 335 (rime), tenoir 3834 (rime), 5786 (rime) ; ind. pr. s. 1e p. taing 668, 743, 1100, 2025, taign 2664, 3988 ; tenir ; tenant 580, 2697, 4545, 4909, qui tient bien, solide.

tenser 671, protéger.

terdre, part. passé tert 5303, essuyer.

terrier 1932, terrain.

ti 997, 6315 (rime), toi.

toie 941, 6310, 7141, tienne.

tolir 2954, 4572, part. prés. tolant 2670 ; part. passé extensif tolu 2863 ; ind. pr. s. 1e p., toil 4384 ; 3e p. tout 668 ; prét. s. 3e p. toli 136 ; subj. pr. s. 1e p. toille 4643, 3e p. toille 2941 ; cond. pr. s. 1e p. tolroie 688 ; enlever.

tor, au — françois 4234, 4455, terme qui désigne un certain mouvement du cavalier, parfois de l’homme à pied, voy. Richart le bel, note sur le v. 849, et le gloss. d’Aiol ; cf. en un sens peut-être différent, Romania, II, 319, v. 175 ; au — senestre 3147, en tournant à gauche, manœuvre de cavalier ; faire son — 620, 3103.

tornois, 728, denier de Tours, employé comme terme de comparaison, ainsi que angevin, balois, estampois, parisis.

tos 2191, 2208, 2212, 2227, tôt.

touchier le fu 1453, 1467, mettre le feu ; voy., pour d’autres ex., Zeitschr, f. roman. Philologie, I, 106.

tozel 4652, jeune garçon.

traïn 57, délai.

traïner 2679, traîner.

traire, ind, pr. s. 1e p. trai 5032, tirer [de l’arc].

traïte 7221 (cas rég.), traître.

traveschant 3268 ?

travillier 3190, avoir de la peine, souffrir.

trebuchier, transitif 2353, 2978, 3994, 4217, 4691, 7863 ; intransitif 1420, 1434, 1488, 2600, 4499, 4519, 7869, G. 125 ; faire tomber ; tomber.

treslis 2843, [haubert] formé de mailles, entrelacées en forme de treillis.

trespasser 1265, 3290, transgresser, rompre [un ordre, une trêve].

trespensé 3758, préoccupé, pensif.

tressuer 2662, suer, par suite de l’émotion.

trez, tré, sing. 1271, 1234 ; rég. pl., trez 1407, treiz 2235 ; sorte de tente.

tristre 4539, triste 44.

trives, toujours au pl. 880 ; répit ; 1353, 3199, 3205, 3222, 3226, 3258, 3263, 3290, trêve ; prendre — 3205, porter — 3258, observer une trêve ; rendre — 3258, dénoncer une trêve.

tronçonner 4425, tronsonner G. 709, mettre en tronçons, briser.

troton 3361, trot.

trous 6486, le talon de la lance.


Va 141, 1662, exclamation.

vaingne, vains, voy. venir.

vaintre, part. passé venchu 2777 ; ind. prés. 2e p. vains 2486 ; vaincre.

valoir, part. pr. vaillant 2805 valisant 1452, 2489 ; fut. s. 3e p. valra 2386 ; subj. imp. s. 3e p. valist 721 ; condit. s. 3e p. valroit 323 ; valoir : vaillant pris adjectivement 36, 923.

vasalment 2847, bravement, comme un vassal.

vasselaige 145 (?), 4032, acte de courage, exploit.

vaucel 2556, 1770, vallon.

veer 127, 572, 1167, 1583, interdire, défendre.

veïr, voy. veoir.

velée 1010, [nonne] voilée.

velée 3634, voile, pièce d’étoffe couvrant une bière.

venchu, voy. vaintre.

venir, ind. pr. s. 1e p. vains 6307, 7454 ; prét. s. 1e p. ving 3701 ; subj. pr. s. 2e p. vaignes 2159, 3e p. vaigne 5624, 6264 ; imp. s. 3e p. venist 389 ; venir ; 389, impers., convenir.

ventaille 3642, capuchon de mailles tenant au haubert qui protégeait la face.

veoir 3839 (rime), veïr 406 (rime), 1365-9, 2258 (rime), 7129 (rime) ; ind. pr. s. 1e p. voi 350 ; prét. s. 1e p. vi 890, vis 24 ; impér. pl. vés 3250 ; subj. imp. pl. 2e p. veïssiés 2979 ; voir ; voiant 3254, visible.

ver 1502, vers.

verniciés 4228, 7774, [écus] vernis.

verniz de l’écu 4649. M. Scheler (Enfances Ogier, note sur 1780) pense que c’est un émail.

verollier 8589, verrouiller.

vés, voy. veoir.

vesques 84, évêque.

vesqui, voy. vivre.

vestir, part. passé, vesti 889, 1988 ; ind. pr. s. 3e p. vest 2227, 7160, veist 2136 ; prét. s. 3e p. vesti 23 ; vêtir ; 23, donner l’investiture.

viaire 133, p.-ê. 142, la restitution vi[s]aige étant fort douteuse, 1017, 7159, visage.

viautre 333, lévrier.

viax 646, 684, tout de suite. Diez, Étym. Wœrt., II c.

vienois, branc — 2471, lame de Vienne.

villes 8566, fermes.

vilté 391, vité 8017, état de ce qui est vil.

ving, voy. venir.

vis 5681, vil 2258 ; vil liu, 5418, est synonyme de longaigne.

vis 30, 115, 364, 1030, visage.

vis 1024, 1226, 2075, 5918, vivant.

viutrer, réfl. 3407, 4347.

vivre 354, ind. prét. s. 3e p. vesqui 28.

voisdie 1871, 4296, ruse.

voloir, ind. pr. s. 1e p. vuel 123-4, 570, 1242, 2165 ; 2e p. viex 1129, 1131, 4622, vieus 5077 ; 3e p. vieut 891, 960, 2002, 2898, 3958, 6213, vuelt 7447 ; prét. s. 1e p. vox 1862, vos 1113, 2160, 3e p. vost 138, 309, 858, 1122, 1159 ; pl. 3e p. vossent 1253, 1436, 4577, vosent 1110-1, 1402, vorent 5393 ; fut. volrai 1239-40, volrons 2118, volrez 1161, volront 315 ; imp. s. 1e p. vossisse 1890, vosisse 1009 ; 3e p. volsist 310, vossist 3581 ; pl. 2e p. vossissiez 4731 ; vausissiés 7007 ; 3e p. volsisent 5123 ; cond. s. 1e p. volroie 1563 ; vouloir, souvent employé comme auxiliaire.

voltis 5213, voûté.

volu, arc — G. 79, voûte.

vostre, poss. conjoint masc. sing. suj. 718, G. 634 ; rég. 1144 ; pl. 481 ; rég. 2267 ; précédé de l’art. 2262 ; vos masc. sing. suj. 305 ; vo masc. sing. rég. 2261 ; masc. pl. suj. 2290 ; vo poss. conj. fém. 352.


Wichès 8589, guichets, petites portes.

wite 7160, vêtement long. Voy. Du Cange sous viarium.


  1. Les renvois précédés de la lettre G. se rapportent au fragment de Girbert de Metz (pp. 297 et suiv.), les autres à Raoul de Cambrai. Le lecteur ne doit pas perdre de vue que le ms. de ce dernier poème est de deux mains différentes. La première a écrit les vers 58 à 6259 ; la seconde a écrit les 57 premiers vers et la fin du poème. À chacune de ces deux mains correspondent des particularités notables de graphie, — NB, NP, sont classés avec MB, MP, et Q avec QU.