Mozilla.svg

Recherches sur l’administration municipale de Rennes au temps de Henri IV

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Sommaire

I. APERÇU PRÉLIMINAIRE SUR LA TOPOGRAPHIE, LA POPULATION, L’INDUSTRIE ET LE COMMERCE DE RENNES A LA FIN DU XVIe SIÈCLE

1° Topographie de la ville. 7
2° Population. 13
3° Industrie et commerce. 13

II. DES DIFFÉRENTS POUVOIRS QUI SE PARTAGEAIENT L’ADMINISTRATION MUNICIPALE

1° La Communauté ; ses privilèges, ses assemblées et ses officiers. 15
a) Privilèges de la Communauté. 15
b) Assemblées de la Communauté. 18
c) Officiers de la Communauté. 23
2° Le gouverneur, son lieutenant et ses connétables. 42
3° Le Parlement de Bretagne. 46

III COMMENT FONCTIONNAIT L’ADMINISTRATION MUNICIPALE ET SUR QUELLES MATIÈRES S’EXERÇAIT SON ACTION

1° De l’administration financière ; des revenus de la ville et de l’emploi de ces revenus. 50
a) Des recettes ; de leur nature et de leur perception ; du chiffre total des recettes comparé avec celui des dépenses. idem
b) Des dépenses. Deux grandes catégories de dépenses : Les dépenses ordinaires et les dépenses extraordinaires. Des travaux publics : Fortifications ; rue d’Orléans et rue de l’Horloge ; Pont-Neuf et médaille du Pont-Neuf ; pavage des rues et des chemins de la banlieue ; reconstruction de l’Hôtel de Ville et du collège ; travaux divers ; adjudication de tous les travaux. — Gratifications, fêtes publiques et cérémonies funèbres : Entrées solennelles des grands personnages ; dépenses faites pour l’entrée de Henri IV (1598), pour celle du duc de Vendôme (1608), pour les funérailles du maréchal d’Aumont (1595); services funèbres après la mort de Henri IV (1610). 56
2° De l’organisation militaire et du contrôle que la Communauté peut exercer sur elle : Capitaines de la ville ; police ; « contrôleur et garde » de l’artillerie ; grand-portier et sous-portiers ; confrairie du Papegault et privilèges des « rois » du Papegault. 74
3° De l’organisation ecclésiastique et de ses rapports avec la Communauté. 82
4° Du rôle de la Communauté en matière d’assistance publique ; hôpital Saint-Yves et hôpital de la Santé. 84

CONCLUSION 89