Mozilla.svg

Recueil des lettres missives de Henri IV/1578/13 juillet ― À monsieur de l’Estelle

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



1578. — 13 juillet.

Orig. – Arch. de famille de M. le vicomte de Panat, membre de la Chambre des Députés.


À MONSR DE L’ESTELLE.

Monsr de l’Estelle, Je croy que depuis celle que vous m’avez escrite par ce porteur, vous aurés receu un advis que je vous ay faict donner par le sr de Glattens[1], mon chancelier, et pour vous en venir au plus tost me trouver et adviser avec vous ce qui sera à faire pour le regard du negoce dont ledit sr de Glattens m’a parlé de vostre part, et que je vous ay faict mander par luy de tenir (cependant et jusques à ce que je vous eusse parlé) prest d’estre executté selon mes desirs et desseings[2]. Et m’asseurant que vous l’aurés faict ou ferés ainsin, je prieray sur ce le Createur vous tenir, Monsr de l’Estelle, en sa saincte garde. A Montauban, ce xiije juillet 1578.

Vostre bien bon et assuré amy,
HENRY.


  1. Louis du Faur, seigneur de Glattens, frère du sieur de Pibrac, troisième fils de Pierre du Faur et de Gaufide Douce, fut conseiller au grand conseil, puis au parlement de Paris, et chancelier du roi de Navarre. Il avait épousé la fille du célèbre poëte Du Bartas.
  2. C’est probablement le billet que nous avons placé au commencement de ce mois.