75%.png

Recueil des lettres missives de Henri IV/1581/27 décembre ― À mon cousin monsieur de Matignon

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



1581. — 27 décembre.

Orig. — B. R. Fonds Béthune, Ms. 8857, fol. 120 recto.


À MON COUSIN MONSR DE MATIGNON,

MARESCHAL DE FRANCE.

Mon Cousin, Le sr de Melon, gouverneur à Monsegur, m’a faict entendre que quelque poursuicte et diligence qu’il ait cy-devant peu faire à l’endroict des sieurs generaulx[1] de Bordeaulx pour le payement de ses gages de gouverneur, des mois de juillet et aoust, septembre, octobre et novembre, derniers, il n’a peu estre payé, et que mesmes ilz ne luy veulent rien payer du tout, pour les moys de juillet et aoust, attendu qu’il n’y a ordonnance pour cest effect. Et d’aultant, mon Cousin, que le dict sr de Melon a tousjours demeuré en la dicte ville, ce qu’il n’a peu faire sans une extreme peine, incommodité et despense, je vous prie bien affectueusement vouloir commander aux dictz generaulx de n’entrer dans ces difficultés pour le payement tant des cinq moys passez, qui luy sont deuz, que du present ; mais qu’ils advisent de le payer, et pourvoir tellement à l’advenir pour son payement et de la garnison estant en la dicte ville, qu’ils ne soient plus en mesme peine que par le passé. Et n’estant ceste-cy à aultre fin, je prieray Dieu vous avoir, mon Cousin, en sa saincte garde. À Nerac, ce xxvije jour de decembre 1581.

Vostre bien affectionné amy,


HENRY.


  1. Les trésoriers. Le mot général avait alors cette signification. On sous-entendait : des finances.