Mozilla.svg

Rendez-vous (Verlaine)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Œuvres posthumesMesseinPremier volume (p. 46-47).

RENDEZ-VOUS


Dans la chambre encor sépulcrale
De l’encor fatale maison,
Où la raison et la morale
Le tiennent plus que de raison,

Il semble attendre la venue
Arrivant à lents mais sûrs pas
De quelque présence connue
Et s’écrie entre haut et bas :

« Ta voix claironne dans mon âme
Et tes yeux flambent dans mon cœur.
Le monde dit que c’est infâme ;
Mais que me fait, ô mon vainqueur ?

« J’ai la tristesse et j’ai la joie
Et j’ai l’amour encore un coup,
L’amour ricanant qui larmoie,
Ô toi beau comme un petit loup ! »


Son œil si morose s’allume
Et sa lèvre, aux souris pervers,
S’agace aux barbes de la plume
Qu’il a pour écrire ces vers.