75%.png

Revue des Romans/Mary Hamilton

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Revue des romans.
Recueil d’analyses raisonnées des productions remarquables des plus célèbres romanciers français et étrangers.
Contenant 1100 analyses raisonnées, faisant connaître avec assez d’étendue pour en donner une idée exacte, le sujet, les personnages, l’intrigue et le dénoûment de chaque roman.
1839
◄  Hamilton, A. Hamilton, E.  ►


HAMILTON (lady Mary).


AUGUSTE ET JULES DE POPOLI, suite des Mémoires de Cantelmo, 2 vol. in-12, 1812. — Jules et Auguste ont été élevés ensemble ; ils sont également favorisés des dons de la naissance et de la fortune, mais très-inégalement partagés de la nature. Auguste est vertueux, calme, presque sans passions ; Jules est emporté, irascible, libertin, insensible au récit d’une action noble et vertueuse, et tressaille d’une joie féroce au bruit d’un attentat célèbre ou d’un grand désastre. Dans un accès de fureur il passe son épée au travers du corps de son valet de chambre, qui a le bonheur de ne pas en mourir, et empoisonne ou croit empoisonner Olympe, son épouse. Après plusieurs vicissitudes, Jules est ramené à la vertu par un jeune homme libertin comme lui, mais déjà un peu revenu de ses erreurs, que le besoin de réparer une fortune délabrée engage à veiller sur les démarches de Jules, en tirant habilement parti de son amour-propre pour le corriger. Enfin la courageuse Olympe, par sa douceur et sa patience, parvient à ramener la paix et l’innocence dans le cœur de son mari. — Une douce mélancolie, un intérêt plein de charme et une élégance de style continue sont les qualités principales qui distingue ce roman.

Nous connaissons encore de lady Mary Hamilton : La Famille du duc de Popoli, 2 vol. in-12, 1811. — Le Village de Munster, 2 vol. in-12, 1811.