Robinson Crusoé

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
List2 gray&blue.svgPour les autres utilisations de ce mot ou de ce titre, voir Robinson Crusoé (homonymie).

Traduction par Pétrus Borel .
Borel et Varenne (p. d).



ROBINSON CRUSOÉ,


PAR


DANIEL DE FOË.
TRADUCTION
DE PÉTRUS BOREL


ENRICHI
DE LA VIE DE DANIEL DE FOË,
PAR PHILARÈTE CHASLES ;


DE NOTICES SUR LE MATELOT SOLEIRE, SUR SAINT-HYACINTHE, SUR L’ÎLE DE JUAN-FERNANDEZ, SUR LES CARAÏBES ET LES PUELCHES,
PAR FERDINAND DENIS ;


ET D’UNE DISSERTATION RELIGIEUSE,
PAR L’ABBÉ LA BOUDERIE,
VICAIRE GÉNÉRAL D’AVIGNON.


ORNÉ DE 250 GRAVURES
SUR BOIS




PARIS,
FRANCISQUE BOREL ET ALEXANDRE VARENNE.
ÉDITEURS,
RUE DE SEINE-SAINT-GERMAIN, No 16.


1836.
Texte sur une seule page


Tome premier :


Tome second :


Note[modifier]

Dans la préface de l’édition de référence, le traducteur Pétrus Borel justifie son orthographe du mot « tous » en « touts » et « mousse » (jeune marin) en « mouce ». L’orthographe de l’édition originale est conservée ici.