Saisons

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Saisons


I


Le gîte, nous l’avons si longtemps attendu !
Campagne. « Le poète est un enfant perdu »,
Disent les livres. Non : C’est un propriétaire.
Il plante le tabac, fait remuer la terre
Autour des ceps que Mai s’amuse à reverdir.
En septembre, il verra se nouer, s’étourdir
Aux sentiers vignerons la ronde des Bacchantes....



II


Les foins hauts suggèrent la brousse
Et mon désir est africain.
Laisse resplendir le sequin
Sur ta gorge de femme rousse.



III



Melicerte


Suis-moi. Le beau jour qui flambe
S’éteindra dans le courtil.
Reviens dans mon lit, Myrtil,
Te coucher entre mes jambes.



Myrtil


On sème les épinards
À la Sainte-Madeleine !
Tant pis !… Je bois ton haleine
Qui résume tous les nards.



IV


Mais voici déjà l’automne…
Et ce vieux faune s’étonne
Qui s’épuise à son roseau.

La souris des hivernages,
Prête à grignoter les pages,
Montre son joli museau.