Sonnet (« Ignorante ou plutôt dédaigneuse des maux »)

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Cros Le Coffret de santal

À Mme de M.
SONNET




 

Ignorante ou plutôt dédaigneuse des maux
Et des perversités, vous sachant hors d’atteinte,
Vous traversez la vie en aimant sans contrainte,
Donnant de votre charme aux faits les plus normaux.

J’ai comme un souvenir vague, en de vieux émaux
D’un portrait lumineux de reine ou bien de sainte
À la grâce élancée, où je vous trouvais peinte
Mieux que je ne ferais en alignant des mots.


Comme la sainte, vous avez le don de plaire
Sans recherche fiévreuse ; aussi votre âme claire
Aux ouragans mondains ne se troublera pas.

Et vous avez encor, comme dans cette image,
Le fin et long aspect des reines moyen âge
Dont un peuple naïf et doux baisait les pas.