« Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations/Introduction » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m (typo)
{{TextQuality|75%}}<div class="text">
[[Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations|<--Sommaire]] | [[Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations/Introduction|Introduction]] | [[Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations/Livre I|Livre I]] | [[Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations/Livre II|Livre II]] | [[Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations/Livre III|Livre III]] | [[Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations/Livre IV|Livre IV]] | [[Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations/Livre V|Livre V]]
 
{{chapitre|[[Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations]]|[[Adam Smith]]|Introduction|}}
<div class=prose>
 
{{Navigateur||Introduction|[[Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations - Livre I, Chapitre 1|Livre I, Chapitre 1]]}}<br><br>
 
== Introduction ==
Le travail annuel d'une nation est le fonds primitif qui fournit à sa consommation annuelle toutes les choses nécessaires et commodes à la vie; et ces choses sont toujours ou le produit immédiat de ce travail, ou achetées des autres nations avec ce produit.
 
 
Le cinquième et dernier livre traite du revenu du Souverain ou de la République. J'ai tâché de montrer dans ce livre : i) quelles sont les dépenses nécessaires du souverain ou de la république, lesquelles de ces dépenses doivent être supportées par une contribution générale de toute la société, et lesquelles doivent l'être par une certaine portion seulement ou par quelques membres particuliers de la société ; ii) quelles sont les différentes méthodes de faire contribuer la société entière à l'acquit des dépenses qui doivent être supportées par la généralité du peuple, et quels sont les principaux avantages et inconvénients de chacune de ces méthodes ; iii) enfin, quelles sont les causes qui ont porté presque tous les gouvernements modernes à engager ou à hypothéquer quelque partie de ce revenu, c'est-à-dire à contracter des dettes, et quels ont été les effets de ces dettes sur la véritable richesse de la société, sur le produit annuel de ses terres et de son travail.
</div>
69 821

modifications

Menu de navigation