The Free Software Foundation Europe as a federation of independent local organizations

La bibliothèque libre.


The Free Software Foundation Europe as a federation of independent local organizations

Il y a eu un débat lors de la création de FSF Europe pour savoir quel était le degré d’autonomie et d’affiliation des représentations de la FSF en Europe. Georg Greve, alors président de FSF Europe, défendait l’idée qu’elle devait être une et indivisible, chaque pays étant l’objet d’un « chapitre » mais n’ayant pas de gouvernance indépendante et sans rapport direct avec la FSF. Je défendais l’idée que FSF Europe devait plutôt être une fédération d’organisations nationales indépendantes, la centralisation ne correspondant pas à une idée en accord avec ma vision du mouvement logiciel libre. La FSF France a été créée comme un exemple de ce que pourrait être un membre de cette fédération Européene et a toujours été reconnue par la FSF aux États-Unis avec qui elle a travaillé sur de nombreux sujets. Le plus récent étant Upstream University, créé par FSF France en 2013 et dont Richard M. Stallman était conseiller.