Ti Phrem Malenfant

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Extrait de « Mon Répartouère »
— PAR —
DU MAY D’AMOUR


Ti Phrem Malenfant
Monologue comique
en parler populaire canadien



PRIX 10 Sous


EN VENTE CHEZ
JOSEPH DUMAIS, Sherbrooke, Qué.

Droits réservés Canada 1917, par JOSEPH DUMAIS.

Ti Phrem Malenfant

Monologue comique
PAR
DU MAY D’AMOUR



L’aut’ jour, j’voulions in p’tit renseignement,
J’ai t’été l’cri chu Ti Phrem Malenfant
Qu’é ben l’habitant l’pus rich’ du village.
C’tait a premiér’ foès qu’j’yâlais. Créyé !
On en voé pas partout d’si ben gréyé !
J’vous dis qu’il a in fâmeux d’jardinage !

Chu z’eux, y manque rien pou’ travailler
Yé pas r’gârdant, mé faut point gaspiller.
J’te cré qu’chaquin s’fend en quat’ pou gui plaire !
Les fill’s seurtout gui font ben d’la façon !…
A l’trouv’ plaisant quoé qu’y sey’ vieux harçon !…
Magré tout’ ya point l’air d’s’en fére accraire.

C’t’in homme instruit, y peut jaser su tout.
C’est pas d’valeur, y fait ienqu’lire étout,
Ben tord la nuit’, dans dé gros liv’s d’histoére !
Cré torvis’ ! c’est beau d’êt’ savant comm’ ça,
D’pou’oèr comprend’ n’import’ queul arména,
Pis d’garder tout ça dans l’fond d’sa mémoére !

Moé, par z’emp’, quoique j’sey’ ben ignarant,
Après a mess’, j’me sauve au pus sacrant
Quand qu’y commence à parler d’politique.
J’ai point peur de l’dir’, chu point de son bord !
Yé ni bleu ni roug’, c’t’in véreux d’castor !
Ça, pou moé, c’est ben pir’ qu’in hérétique !

Chu rouge écarlat’ ! j’lai teujours été.
C’est l’meigueur parti, dit nout’ député,
Lui t’étout yé ben instruit, pas pou’ rire !
Pis ch’compt’ qu’yé ben mieux placé pou’ l’saoèr !
C’t’écrit dans l’journaux en blanc pis en noèr !
Qu’Ti Phrem farm’ sa yeul,’ j’ai rienqu’ça gui dire !


Mé c’est ben mieux pou lui que j’l’écout’ point,
J’gui crierais : « Va chu l’yâb’, v’limeux d’marsouin ! »
Ça s’ra d’valeur pas’ c’qu’au fond je l’estime.
S’y pensait comm’ moé, (l’)on s’rait deux amis
Nout’ défint pér’ disait souvent : « mes p’tits,
« Séyez roug’s comme j’sus, v’la l’bon régime.

In qui l’haï, Ti Phrem, c’est M’sieu Clément,
Nout’ memb’ à Qubec, dans le Parlement.
Quand qu’y vient parler à Sainte-Apolline,
L’damné Malenfant l’embrouille à teu coup
Dret’ dans l’pus beau. Torbrûle ! comme in loup,
Clément s’démène et pis s’mord la babine.

Par z’emp’, quand qu’Ti Phrem dit qu’lé Canayens
Pass’ leu temps à s’chamailler pou’ des riens,
A lieur d’apprend’ à cultiver leu terre,
J’me dis, en r’gârdant ses champs si ben t’nus
Ousque l’grain pousse en beaux épis gueurnus,
Qu’pour in Castor, y’amanch’ ben son affaire.


22 janvier, 1915.