Traité de la peinture (Cennini)/CLXII

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CLXII.Pourquoi les femmes doivent s’abstenir d’eaux chimiques sur la peau.

Ce serait un grand service rendu aux jeunes femmes, particulièrement aux toscanes, de leur démontrer ce que sont les couleurs dont elles sont folles et les eaux dont elles se servent pour s’embellir. Mais pour ne pas donner aux femmes retenues qui n’en font pas usage l’occasion de me réprimander et dans la crainte de déplaire à Dieu et à Notre-Dame, je me tairai. Cependant je te dirai que si tu veux conserver longtemps ta figure avec sa propre couleur, ne te lave qu’avec de l’eau de fontaine, de puits ou de fleuve, et sois certain que toute autre eau manufacturée rend en fort peu de temps le visage flasque, les dents noires, et finalement les femmes en vieillissent avant le temps et deviennent les vieilles les plus ridées qu’on puisse voir. C’en est assez sur ce sujet.