Traité de la peinture (Cennini)/CXXVIII

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CXXVIII.Comment d’une empreinte de pierre on tire des reliefs qui sont bons sur mur et sur panneau.

Tu peux encore avoir une pierre sculptée ou taillée en compartiments à ta convenance. Graisse-la de lard ou de saindoux. Aie de l’étain battu, place-le sur le moule, et sur l’étain de l’étoupe mouillée ; avec un maillet de bois de saule tu battras autant que tu pourras. Alors aie du gros plâtre broyé avec de la colle, et avec un bâton remplis ce moulage. Tu pourras t’en servir pour orner sur mur, sur coffres, sur pierre, sur ce que tu voudras. Si tu mets du mordant sur l’étain, quand il tirera un peu tu doreras à l’or fin. Attache-le ensuite sur mur, quand il est sec, avec la poix de navire.