Traité des sièges et de l’attaque des places/Mots équivalens

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



MOTS ÉQUIVALENS


DE L’ANCIENNE ÉDITION, RESTÉS DANS LA NOUVELLE



MANUSCRIT. ÉDITION.
Pages. Lignes.
10 17 rois souverains
23 dern. des paysans de paysans
24 12 tous toujours
28 14 rendre il faut rendre
35 18 présentées présentées l’une à l’autre
37 6 des les
41 11 nécessite oblige
44 6 en rem. si dormante[1] si elle est dormante
47 5 si dur[1] s’il est dur
48 6 auxquels avec lesquelles
51 7 pas d’espace pas assez d’espace
58 9 le travail ordonné le travail
69 9 trouvera trouve
71 15 je compte je suppose
77 6 en rem. fait son chemin avance
79 7 en rem. être rester
82 dern. à quelques 300 toises à 300 toises environ
85 3 en rem. un peu moins ou un peu moins
96 13 nuit et jour de nuit et de jour
103 2 en rem. soutenir par lui-même soutenir lui-même
ibid. 5 qu’on la rebatte bien qu’on la répète
112 12 il n’y a plus qu’à il n’y a qu’à
130 22 des deux ou trois heures deux ou trois heures
162 7 gagner terrain gagner du terrain
168 20 c’est-à-dire autant autant
185 dern. à la pose pour poser
188 7 un fort bon office un bon office
207 16 les attaques complètes les attaques
237 5 il n’y a point il n’y a point non plus
529 6 en rem. abords approches

  1. a et b Ces tournures sont encore des locutions particulières à Vauban.