Trente-six Ballades joyeuses/Ballade pour les Parisiennes

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

XXI

Ballade
pour les Parisiennes

On voit partout, chez les Teutons
Et chez le Mormon polygame,
Des Iris et des Jeannetons
Fort dignes de l’épithalame ;
Et Vienne a, tout comme Bergame,
Des anges dont on est épris ;
Quant à ce qu’on nomme : la femme,
C’est un article de Paris.

Elle est bouchère, et nous, moutons.
C’est le plus divin amalgame
De lys, de roses, de festons.
Il ne faut pas qu’on la diffame !
Elle ment comme un vrai programme ;
Pour sa folle dent de souris,
Malheur à tout ce qu’elle entame :
C’est un article de Paris.

Avec ses appétits gloutons
Et sous son linge à fine trame,
Elle avale des feuilletons
Et se délecte au mélodrame.
Celle pour qui tomba Pergame
Changeait moins souvent de maris
Qu’elle, soit dit sans épigramme !
C’est un article de Paris.

Envoi.

Je ne saurais changer de gamme :
La femme est un joyau de prix
Qui vaut son pesant d’or ; mais, dame !
C’est un article de Paris.


Mai 1869.


Guaita - Rosa mystica, 1885.djvu (page 115).png