100%.png

Trois petits poèmes érotiques/00

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trois petits poèmes érotiquesImprimé exclusivement pour les membres de la Société des bibliophiles, les amis des lettres et des arts galants (p. ).

L’an de Notre-Seigneur, cette présente année, une société de gentlemans bâlois, composée de moitié d’hommes et moitié de dames, a été fondée en vue de recueillir et de sauver de la destruction les ouvrages érotiques les plus caractéristiques, en les réimprimant exclusivement pour leurs bibliothèques privées.

Le but que se propose l’aimable société n’est pas de provoquer à la propagande de ces œuvres, souvent obscènes, mais de les recueillir et de les conserver comme monuments des manifestations de certaines faces de l’esprit humain.

Entre les sociétaires, le masque de pudibonderie, si bien porté dans notre belle Suisse, est retiré ; chacun reprend sa physionomie naturelle, au quitte de se remasquer en public, individuellement.

La Société déclare à l’avance qu’elle se rit du qu’en dira-t-on, se moquant des sots et bravant les méchants.

Pour les membres,
Honni soit qui mal y pense.