Utilisateur:Andre315/Essai

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Parlez, et je promets d’employer mon crédit
À vous faciliter ce passage interdit.


CLITON.


Monsieur, que faites-vous ? Votre raison troublée
Par l’effort des douleurs dont elle est accablée
Figure à votre vue…


ÉRASTE.


Figure à votre vue…_Ah ! te voilà, Charon ;
Dépêche promptement, et d’un coup d’aviron
Passe-moi, si tu peux, jusqu’à l’autre rivage.


CLITON.


Monsieur, rentrez en vous, regardez mon visage :
Reconnoissez Cliton.


ÉRASTE.


Reconnoissez Cliton._Dépêche, vieux nocher,
Avant que ces esprits nous puissent approcher.
Ton bateau de leur poids fondroit dans les abîmes ;
Il n’en aura que trop d’Éraste et de ses crimes.
Quoi ! tu veux te sauver à l’autre bord sans moi ?