Utilisateur:Sacamol/brouillon

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Modèle:Header

Modèle:Header

Merci, New Hampshire. Je vous aime aussi. Merci. Merci.

Bien, Merci beaucoup. je suis toujours ardent et prêt à en découdre. (Applaudissements)

Merci. Merci.

Tout d'abord, je veux féliciter le sénateur Clinton sur sa victoire durement disputée ici dans le New Hampshire. Elle a faikt un travail formidable, donnez-lui une salve d'applaudissements.

Vous savez, il y a quelques semaines, personne n'aurait imaginé quel travail nous avons fait ce soir dans le New Hampshire. Pendant la majeure partie de cette campagne, nous étions loin derrière. Nous avons toujours su que notre montée serait raide.


Thank you, New Hampshire. I love you back. Thank you. Thank you.

Well, thank you so much. I am still fired up and ready to go. (APPLAUSE)

Thank you. Thank you.

First of all, I want to congratulate Senator Clinton on a hard-fought victory here in New Hampshire. She did an outstanding job, give her a big round of applause.

You know, a few weeks ago, no one imagined that we'd have accomplished what we did here tonight in New Hampshire. No one could have imagined it. For most of this campaign, we were far behind. We always knew our climb would be steep.


Mais en nombre record, vous êtes sorti et vous avez demandé le changement. Et avec vos voix et vos votes, vous avez été clair, et que à ce moment - dans cette élection - quelque chose se passe en Amérique.

Il se passe quelque chose quand les hommes et les femmes de Des Moines et de Davenport, à Lebanon et à Concord sont sortis pendant les neiges de Janvier pour attendre dans les files qui s'étiraient bloc après bloc, parce qu'il croyaient en ce que ce pays pourrait être.

Il se passe quelque chose - Il se passe quelque chose quand, les américains, jeune d'âge et d'esprit - qui n'ont jamais participé au débat politique avant - sont sortis en nombre que nous n'avions jamais vu avant, parce qu'ils savent dans leur coeur que cette fois peut être différente.


But in record numbers, you came out and you spoke up for change. And with your voices and your votes, you made it clear, that at this moment – in this election – there is something happening in America.

There is something happening when men and women in Des Moines and Davenport; in Lebanon and Concord come out in the snows of January to wait in lines that stretch block after block, because they believe in what this country can be.

There is something happening- there's something happening when, Americans who are young in age and in spirit – who have never participated in politics before– turn out in numbers we have never seen, because they know in their hearts that this time must be different.


Il se passe quelque chose quand, les gens ne votent pas juste pour un parti auxquels ils appartiennent, mais pour des espoirs ; Les espoirs qu'ils portent en commun - qu'ils soient riches ou pauvres, noirs ou blancs, latino ou asiatique, que nous venions de l'Iowa ou du New Hampshire, du Nevada ou de la Caroline du Sud, nous sommes prêts à emmener ce pays vers une direction fondamentalement nouvelle. C'est ce qui se passe en Amérique en ce moment. Le changement est ce qui arrive à l'Amérique.

There's something happening when, people vote not just for party, that they belong to but the hopes; the hopes that they hold in common – that whether we are rich or poor; black or white; Latino or Asian; whether we hail from Iowa or New Hampshire, Nevada or South Carolina, we are ready to take this country in a fundamentally new direction. That's what's happening in America right now. Change is what's happening in America.

-- Vous, tous ceux qui êtes là ce soir, qui ont mis beaucoup de coeur et d'âme et de travail dans cette campagne, vous pouvez être la nouvelle majorité, qui peut sortir cette nation d'une longue obscurité politique - Démocrates, Indépendants, et Républicains fatigués de la division et de la distraction qui a assombri Washington, qui savent que nous pouvons être en désaccord sans être désagréable, qui comprennent, qui comprennent que si nous mobilisons nos voix pour contester l'argent et l'influence qui se dressait sur notre chemin et nous remettre en question, pour atteindre quelque chose de meilleur, il n'y a pas de problèmes que nous ne pouvons résoudre. Il n'y a pas de destin que nous ne pouvons accomplir.

You, all of you who are here tonight, all who put so much heart and soul and work into this campaign, you can be the new majority, who can lead this nation out of a long political darkness – Democrats, Independents, and Republicans who are tired of the division and distraction that has clouded Washington; who know that we can disagree without being disagreeable; who understand, who understand that if we mobilize our voices to challenge the money and influence that's stood in our way and challenge ourselves, to reach for something better, there is no problem we cannot solve. There is no destiny that we cannot fulfill.


Notre nouvelle majorité américaine peut mettre fin à l'indignation inabordable, indisponible système de santé à notre époque. Nous pouvons amener docteurs et patients, travailleurs et entreprises, démocrates et républicains ensemble, et nous pouvons dire aux secteurx des médicaments et des assurances que, même s'ils ont un siège à la table, ils n'achèteront pas toutes les chaises. Pas cette fois. Pas maintenant.

Our new American majority can end the outrage of unaffordable, unavailable health care in our time. We can bring doctors and patients; workers and businesses, Democrats and Republicans together; and we can tell the drug and insurance industry that while they get a seat at the table, they don't get to buy every chair. Not this time. Not now.


Notre nouvelle majorité peut en terminer avec les taxes sur les sociétés qui expédient nos emplois à l'étranger, et qui de mettre la réduction d'impôts pour les classes moyennes dans les poches des travailleurs américains qui le méritent.

Nous pouvons arrêter d'envoyer nos enfants dans des écoles avec des couloirs de la honte et commencer à les mettre sur le chemin du succès. Nous pouvons arrêter de parler sur la grandeur des professeurs et commencer à les récompenser pour leur grandeur en leur donnant un meilleur salaire et plus de support.

Nous pouvons exploiter l'ingéniosité des agriculteurs et des scientifiques, des citoyens et des entrepreneurs pour libérer notre pays de la tyrannie du pétrole et sauver notre planète d'un point de non-retour.


Our new majority can end the tax breaks for corporations that ship our jobs overseas, and put a middle-class tax cut in the pockets of the working Americans who deserve it.

We can stop sending our children to schools with corridors of shame and start putting them on a pathway to success. We can stop talking about how great teachers are and start rewarding them for their greatness by giving them more pay and more support. We can do this with our new majority.

We can harness the ingenuity of farmers and scientists; citizens and entrepreneurs to free this nation from the tyranny of oil, and save our planet from a point of no return.


Et quand je serais président des États-Unis, nous termineront cette guerre en Irak et ramener nos troupes à la maison.

Nous termineront cette guerre en Irak, nous ramènerons nos troupes à la maison ; Nous terminerons le travail, nous terminerons le travail contre al Qaeda en Afghanistan ; Nous prendrons soins de nos vétérans ; Nous rétablirons notre situation morale dans le monde et nous n'utiliserons jamais le 11 septembre comme un moyen d'effrayer les votes, car ce n'est pas une tactique pour gagner une élection, c'est un défi qui devrait unir l'Amérique et le monde contre les fléaux communs du XXIe siècle : terrorisme et armes nucléaires, réchauffement climatique et pauvreté, génocide et maladie.

Tous les candidats à cette course partagent ces buts. Tous les candidats dans cette course ont de bonnes idées. Et tous sont des patriotes qui servent leur pays honorablement.

And when I am President of the United States, we will end this war in Iraq and bring our troops home.

We will end this war in Iraq, we will bring our troops home; we will finish the job, we will finish the job against al Qaeda in Afghanistan; we will care for our veterans; we will restore our moral standing in the world; and we will never use 9/11 as a way to scare up votes, because it is not a tactic to win an election, it is a challenge that should unite America and the world against the common threats of the twenty-first century: terrorism and nuclear weapons; climate change and poverty; genocide and disease.

All of the candidates in this race share these goals. All of the candidates in this race have good ideas. And all are patriots who serve this country honorably.


Mais la raison pour laquelle notre campagne a toujours été différente, la raison pour laquelle nous avons commencé ce voyage improbable il y a un an, est parce que ce n'est pas juste à propos de ce que je ferais en tant que président, mais aussi ce que vous, le peuple qui aime ce pays, les citoyens des Etats-Unis, feriez pour le changer.

C'est le sujet de cette élection. C'est pourquoi cette soirée vous appartient. Elle appartient aux organisateurs et aux volontaires et aux équipes qui croient en ce voyage et en ont rallié tant d'autres pour se joindre à la cause.

Nous savons que la bataille à venir sera longue, mais rappelez-vous toujours que, peu importe les obstacles qui se dressent sur notre chemin, rien ne peut se mettre en travers du chemin du pouvoir des millions de voix appelant au changement.


But the reason our campaign has always been different, the reason we began this improbable journey almost a year ago, is because it's not just about what I will do as President, it is also about what you, the people who love this country, the citizens of the United States of America, can do to change it.

That's what this election is all about. That's why tonight belongs to you. It belongs to the organizers and the volunteers and the staff who believed in this journey and rallied so many others to join the cause.

We know the battle ahead will be long, but always remember that no matter what obstacles stand in our way, nothing can stand in the way of the power of millions of voices calling for change.


On nous a dit que nous ne pouvions pas le faire par un groupe de cyniques. Ils ne feront que devenir plus forts et plus dissonants dans les semaines et les mois à venir. On nous a demandé de faire une pause pour faire une vérification de la réalité, nous avons été mis en garde d'offrir de faux espoirs à la population de cette nation.

Mais dans l’histoire improbable de l’Amérique, il n’y a jamais rien eu de faux en matière d’espoir. Quand nous n'avions aucune chance d'y arriver, quand on nous a dit que nous n'étions pas prêts, ou que nous ne devrions pas essayer, des générations d'américains ont répondus avec un simple credo qui résume l'esprit d'un peuple.

Oui nous pouvons. pause pour applaudissement. Oui nous pouvons. pause pour applaudissement. Oui nous pouvons.

We have been told we cannot do this by a chorus of cynics. They will only grow louder and more dissonant in the weeks and months to come. We've been asked to pause for a reality check; we've been warned against offering the people of this nation false hope.

But in the unlikely story that is America, there has never been anything false about hope. For when we have faced down impossible odds; when we've been told we're not ready, or that we shouldn't try, or that we can't, generations of Americans have responded with a simple creed that sums up the spirit of a people.

Yes we can. (break for cheering) Yes we can. (break for cheering) Yes we can.


C'était un credo écrit dans les documents fondateurs qui a déclaré le destin d'une nation

Oui nous pouvons.

Cela a été murmuré par les esclaves et par les abolitionnistes alors qu'ils ouvraient une voie vers la liberté à travers les nuits les plus sombres.

Oui nous pouvons.

Cela a été chanté par les immigrants alors qu’ils arrivaient de rivages lointains et les pionniers qui ont poussé vers l’ouest contre un nature impitoyable.

Oui nous pouvons.


It was a creed written into the founding documents that declared the destiny of a nation.

Yes we can.

It was whispered by slaves and abolitionists as they blazed a trail towards freedom through the darkest of nights.

Yes we can.

It was sung by immigrants as they struck out from distant shores and pioneers who pushed westward against an unforgiving wilderness.

Yes we can.


C'était l'appel des travailleurs à s'organiser, les femmes qui atteignent les urnes, un président qui choisit la lune comme nouvelle frontière et un roi qui est allé en haut de la montagne et à montré le chemin vers la terre promise.

Oui nous pouvons la justice et l'égalité. Oui nous pouvons opportunité et prospérité. Oui nous pouvons soigner cette nation. Oui nous pouvons réparer le monde. Oui nous pouvons.

Et donc aujourd'hui, alors que nous faisons campagne au sud et à l'ouest, ou nous avons appris que les luttes des travailleurs du textile à Spartanburg n'est pas si différente de la situation difficile des laveurs de vaisselle à Las Vegas ; Que les espoirs de la petite fille qui va dans une école en ruine à Dillon sont les mêmes que les rêves que le garçon qui apprends dans les rues de L.A. Nous nous rappellerons qu'il se passe quelque chose en Amérique ; que nous ne sommes pas aussi divisé que ce que suggère les politiques ; Nous sommes un peuple, nous somme une nation, et ensemble nous allons écrire le prochain grand chapitre de l'histoire américaine avec 3 mots qui vont résonner d'une côte à l'autre, d'une mer à l'autre : Oui nous Pouvons.

Merci New Hampshire. Merci. Merci.

It was the call of workers who organized; women who reached for the ballot; a President who chose the moon as our new frontier; and a King who took us to the mountaintop and pointed the way to the Promised Land.

Yes we can to justice and equality. Yes we can to opportunity and prosperity. Yes we can heal this nation. Yes we can repair this world. Yes we can.

And so tomorrow, as we take the campaign South and West; as we learn that the struggles of the textile workers in Spartanburg are not so different than the plight of the dishwasher in Las Vegas; that the hopes of the little girl who goes to a crumbling school in Dillon are the same as the dreams of the boy who learns on the streets of L.A.; we will remember that there is something happening in America; that we are not as divided as our politics suggests; that we are one people, we are one nation. And, together, we will begin the next great chapter in the American story, with three words that will ring from coast to coast, from sea to shining sea: Yes, we can.

Thank you, New Hampshire. Thank you. Thank you.