Vie de Napoléon/74

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par Henri Martineau, Le Livre du divan (Napoléon. Tome Ip. 279).


CHAPITRE LXXIV


Le lendemain du jour où M. de T[alleyrand] persuada aux souverains alliés que la France entière demandait les Bourbons, il se rendit au sénat qui, toujours faible, nomma le gouvernement provisoire qu’on lui désigna.

Le 2 avril, le sénat déposa Napoléon ; le 3, le Corps Législatif adhéra aux actes du sénat.

Dans la nuit du 5 au 6, les souverains déclarèrent qu’ils ne voulaient pas de la première abdication de Napoléon en faveur de son fils. L’empereur Alexandre lui fit offrir un lieu de retraite pour lui et sa famille et la conservation de son titre[1].



  1. Prendre une page ou deux et les adieux à Hobhouse.