Wikisource:Extraits/2017/16

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Froissart, Méliador 1380




Méliador




En ce temps que li rois Artus f. 1 a
Qui tant fu plains de grans vertus,
De sens, d'onneur et de larghece,
Regnoit au point de sa jonece,
5 Et qu’il commençoit a tenir
Grans festes et a retenir
Chevaliers pour emplir ses sales,
Avoit en le marce de Galles,
Entre Escoce et Norchombrelande,
10 Priès dou lac c’on dist de Berlande,
.I. chastiel moult fort et moult cointe
Seant douçement sus le point[e]
D’un hault rocier et d’un grant bois.
Chils castiaus fu nommés Camois f. 1 b
15 Et le sire qui le tenoit
Messires Camelz se nommoit.
Au chastiel et a la maison
Toute la terre d’environ
Appendoit, qui estoit moult bonne,
20 Voires, pour le temps que j’ordonne ;
Car lors n’estoient pas si grans
Les terres ne si pourfitans
Comme elles sont présentement,
Et vivoit on plus rudement
25 I(lluech) que les gens ne font ores :
Ce savons nous par les hystores
Qui trettent dou temps de jadis.
Environ ou .ix. ans ou .x.,
Avant que li preus Lanselos,
30 Melyadus, ne li rois Los,
Guiron, Tristrans ne Galehaus, f. 1 c
Gauwains, Yewains, ne Perchevaus,
Ne chil de la Table Reonde
Fuissent cogneü en ce monde,
35 Ne que de Merlin on euist
Cognissance, ne c’on seuist
Nulle riens de ses prophesies,
Plusieurs belles chevaleries
Avinrent en la Grant Bretaigne,
40 Si com cilz livres nous ensengne,
Lequel ensiewant je dirai
Ou cas que loisir dou dire ai
Et par quoi la matere approce.
En ce temps avoit en Escoce
45 .I. roy qui fu moult vaillans homs.
Chilz rois fu appellés Hermons.
Moullier ot moult bonne et moult sage,
Et estraite de hault parage
De Norchombreland la contrée.
50 Droitement le witisme anée
Que li rois eut eü la dame,
Elle morut. Diex en ait l’ame !
De la dame remest au roy
Une fille de frisce arroi,
55 Douce, gracieuse et benigne.
La fille eut a nom Hermondine.
Or avoit en Norchombrelande

lire la suite