Page:Alméras - Avant la gloire, sér2, 1903.djvu/307

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


EMILE BERGERAT

Le delirium scenicum, — Un élève de Francisque Sarcey. — Joué à dix-neuf ans. —L'Amie, — Banville et le Comité du Théâtre-Français. — Hommage à Molière. — Les poésies patriotiques. — Séparés de corps. —Candidat de Flaubert. — La première de Le Nom. — Mauvaise volonté de la critique. — L’homme des ours et des fours 139

CLEMENCEAU

Le Travail et la Jeune France, — Voyage social et démocratique aux États-Unis. — De la médecine à la politique. — La naïveté montmartroise. — Le 18 mars 1871. L’assassinat des généraux Lecomte et Clément Thomas. — Arrivé trop tard. — Le président du conseil municipal et le député de XVIIIe arrondissement. — Un talent de démolisseur 160

JULES VERNE

Les salons de Talexy. — La Chanson des Gabiers. — Histoire du Théâtre-Historique. — La poésie d*un camelot. — Onze jours de siège. — Nadar et la théorie du plus lourd que l’air. — Un voyage en ballon. — L’éditeur Hetzel. Cinq semaines en ballon. Les origines du roman fantastico-scientifique de Cyrano de Bergerac à Jules Verne. 188

PAUL ET VICTOR MARGUERITTE

Le succès et la gloire. — Paul Margueritte çt l’Algérie. — Au Prytanée de la Flèche. — Expéditionnaire du Ministère de l’Instruction publique. — Un essai de pantomime. — Les métamorphoses de