Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/79

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
7
ET AUTRES POÉSIES
viii

[1]

VAILLANT


Avant que l’on vous sceu[s]t louer (fol.9)
Le quart du bien qu’en vous habonde,
Toutes les langues de ce monde
Pour tousjours mais fauldroit louer ;

5Et qui plus est, puis avouer
C’om tarriroit la mer parfonde,
Avant que [l’on vous sceust louer
Le quart du bien qu’en vous habonde.]

Car Dieu vous voult[2] si hault douer[3]
10Que seule vous fit sans secunde ;
Bref ung chacun, ou l’en me tonde,
Se[4] pourroit le col desnouer,
Avant [que l’on vous sceust louer
Le quart du bien qu’en vous habonde.]


  1. viii.Ce rondeau se trouve aussi dans les mss. fr. 1719, fol. 34 v°, et 2230, fol. 244 V°, de la Bibl. nat.
  2. Ms.fr. 1719,
    veult.
  3. Ms.fr.. 9223 doner.
  4. Ms.fr.1719 Sen.