Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/82

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
10
RONDEAUX
xi


VAILLANT



Ha! povre perdu, que fais tu?
Combien que soys de noir vestu,
Rien ne te vault :
À ta dame, par Dieu, n’en chault
5Pas d’ung bouton ne d’ung festu.
 
Trestout compte bien rabatu,
Quant j’é ton fait pourdebatu,
Je di tout haut :
Ha! [povre perdu, que fais tu?]

10À tel jeu me suis esbatu,
Mais quant je te voy abatu,
Le cueur me fault,
Et tout plaisir lors me default,
Criant comme fol et testu :
15Ha! povre [perdu, que fais tu ?]

xii

[1]

VAILLANT



J’AY veu le débat de voz yeux, (fol. 10)
Au moins bien près que la[2] moitié ;

  1. xiiCe rondeau se trouve aussi dans les mss. fr. 1719, fol. 53, et 2230, fol.242, de la Bibl. nat.
  2. Ms. fr. 1719 Au mains bien pres de la; ms. fr.. 2230 Seullement jusques a la.