Page:Arrhenius - Recherches sur la conductibilité galvanique des électrolytes.djvu/9

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
6
ARRHENIUS, LA CONDUCTIBILITÉ GALVANIQUE DES ÉLECTROLYTES. I.

de leur côté sont liés aux poupées k et k’. De chacun des disques B et C sortent 12 lames de métal m et m’ alternatives, toutes de la même largeur (ombrées à la fig.). Les ressorts φ et φ’ s’appuient alternativement contre ces lames de métal et contre la planche de buis, qui est isolante. φ et φ’ terminent aux poupées l et l’. Si une pile E est introduite dans un circuit entre k et k’, et que l et l’ soient rattachés à un autre circuit, le courant dans la partie ll’ changera nécessairement de direction 24 fois, pendant que le dépolarisateur ABC, moyennant la manivelle V, décrit un tour. Nous reviendrons plus tard à un examen plus précis de la fonction du dépolarisateur (voir § 3).

c) Un gyrotrope de Pohl, un interrupteur, une couple de Daniell et des fils conducteurs.

d) Une boite de résistance de Elliot Brothers, allant de 1 jusqu’à 110,000 ohms. Elle est correcte à 13°,33 Celsius. En conséquence du peu d’écart de cette température durant les expériences et du changement insignifiant de ces résistances par la température, les corrections pour la température ont été considérées superflues. Un simple calcul nous montre qu’elles sont très-inférieures aux erreurs d’expérience[1].

e) Bobines à résistance de Ruhmkorff à Paris, ainsi qu’un rhéostat de sulfate de zinc entre des électrodes de zinc amalgamé, dans six tubes de verre longs de 1,5 mètre. Moyennant ces divers arrangements, il était possible de réaliser une résistance variant de 0,1 à 200,000 ohms.

f) Des vaisseaux de verre, contenant le liquide examiné, ainsi que des appareils nécessaires pour régler la température du liquide examiné.


§ 2. Arrangement des expériences.


Les instruments, mentionnés au § précédent, étaient combinés d’après le schème suivant (fig. 2).

De la source d’électricité E (consistant ordinairement d’une couple de Daniell) sortent deux circuits I et II, dont parcourt la bobine A du galvanomètre différentiel, et l’autre, celle de B. Un interrupteur sert à ouvrir ou à fermer

  1. La température de l’appartement était ordinairement de 16° C, de sorte que la correction qu’en général il faudra faire aux chiffres cités plus tard, sera de 0,07% environ (selon les exposés au Cours de Physique de M. Jamin et de M. Bouty, Tome IV, fasc. 1, p. 108).