Page:Austen - Orgueil et Préjugé (Paschoud) 2.djvu/227

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


tant enfin décidé à ne pas entrer dans les ordres, il pensoit que je ne trouverois pas extraordinaire qu’il demandât quelques dédommagemens pour le bénéfice qu’il ne pouvoit plus réclamer ; il avoit, disoit-il, l’intention d’entrer dans le barreau, et je devois savoir que l’intérêt de mille livres ne suffisoit pas pour entreprendre cette carrière. Je désirai qu’il fut sincère plus que je ne l’espérois, mais à tout événement j’étois prêt à accéder à sa demande, »

« Mr. Wikam ne voulant plus être ecclésiastique s l’affaire fut bientôt terminée. Il renonça à tous ses droits à un bénéfice, supposé même qu’il pût jamais être en position de l’obtenir, et reçut en retour trois mille livres. Tous rapports entre nous parurent alors rompus ; j’avois trop mauvaise opinion de lui pour l’inviter à Pemberley, ou pour rechercher sa société à Londres où il demeuroit toujours ; l’étude du droit en étoit le pré