Page:Austen - Orgueil et Préjugé (Paschoud) 3.djvu/9

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




ORGUEIL ET PRÉJUGÉ.






CHAPITRE PREMIER.


On peut se figurer avec quelle avidité Elisabeth lut cette lettre, et quelle émotion elle lui fit éprouver ; ses sentimens ne pouvoient se définir. Elle vit d’abord avec surprise qu’il ne croyoit point devoir faire d’apologie. Fermement persuadée qu’il ne donneroit pas une explication, qu’un juste sentiment de honte devoit l’engager à éviter ; elle commença la lecture du récit de ce qui s’étoit passé à Netherfield, avec les plus forts préjugés contre tout ce qu’il pou-