Page:Banville - Petit Traité de poésie française, 1881.djvu/22

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



VERS D’UNE SYLLABE.


Fort
Belle,
Elle
Dort.

Sort
Frêle !
Quelle
Mort !


Paul de Rességuier. Sonnet.



VERS DE DEUX SYLLABES.


Murs, ville
Et port,
Asile
De mort,
Mer grise,
Où brise
La brise ;
Tout dort.


Victor Hugo. Les Djinns. Les Orientales, XXVIII.



VERS DE TROIS SYLLABES.


Cette ville
Aux longs cris
Qui profile
Son front gris.
Des toits frêles,
Cent tourelles,
Clochers grêles,
C’est Paris.


Victor Hugo. Le pas d’armes du roi Jean. Odes et Ballades, XII.