Page:Bassompierre - Journal de ma vie, 3.djvu/5

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.








JOURNAL DE MA VIE


1622.
JANVIER.


Le premier jour de l’an 1622 le roy fit ses pasques, et apres luy, voulut que tous les chevaliers de son ordre, là presens, communiassent a sa messe.

Il en partit le lendemain, marchant a petites journées jusques a Aigres[1] ou Mr le Prince le vint trouver, lequel comme extremement habile et accort, fit egalement bon visage a tout le monde sans incliner d’aucun costé jusques a ce qu’il eut reconnu le cours du marché. Son dessein estoit de porter le roy a la continuation de la guerre huguenotte, pour trois raysons, a mon avis : la premiere, pour l’ardente affection qu’il a à sa religion, et haine contre le party huguenot ; l’autre, pour penser mieux gouverner le roy en temps de guerre qu’en temps de paix, car il seroit infailliblement lieutenant general de son armée ;

  1. Suivant le Journal d’Hérouard, ce fut seulement le 3 janvier que le roi partit de Libourne : il alla coucher le même jour à Guitares ; le 4 il se rendit à Montguyon, le 5 à Barbezieux, le 6 à Châteauneuf-sur-Charente, et le 8 à Aigre : ce fut à Châteauneuf que le prince de Condé vint le trouver.