Page:Beaumarchais - Œuvres choisies, édition 1913, tome 2.djvu/238

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


 X.

CHÉRUBIN, LA COMTESSE, LE COMTE en dehors.
LE COMTE en dehors.

Pourquoi donc enfermée ?

LA COMTESSE troublée se lève.

C’est mon époux ! grands Dieux !… (à Chérubin qui s’est levé aussi)
vous sans manteau, le col et les bras nus ! seul avec moi ! cet air de
désordre, un billet reçu, sa jalousie !…

LE COMTE en dehors.

Vous n’ouvrez pas ?

LA COMTESSE.

C’est que…. je suis seule.

LE COMTE en dehors.

Seule ! avec qui parlez-vous donc ?

LA COMTESSE cherchant.

….Avec vous sans doute.

CHÉRUBIN à part.

Après les scènes d’hier et de ce matin ; il me tuerait sur la place ! (il
court au cabinet de toilette, y entre et tire la porte sur lui.)


Scène xx

XI.


LA COMTESSE seule, en ôte la clef et court ouvrir au Comte.

Ah quelle faute ! quelle faute !
SCÈNE