Page:Collins - La Femme en blanc.djvu/535

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée





II


RELATION DU DOCTEUR.


Au chef de bureau du sous-district, dans lequel a en lieu le décès ci-dessous mentionné. — Je, soussigné, certifie que j’ai donné mes soins à lady Glyde, âgée de vingt et un ans, que j’ai vue, pour la dernière fois, le jeudi 25 juillet 1850 ; qu’elle est morte le même jour, au numéro 5, Forest-Road, Saint- John’s Wood ; et que la cause de sa mort a été un anévrisme. La durée de la maladie ne m’est pas connue. [Signature) : Alfbed Goodrîcke. Titre pTofessionnel. M. R. C. S. Eng. L. S, A. Adresse, 12, Croydon-Gardens, Saint-John’s Wood.




III


relation de JANE GOULD.


Je suis la personne que M. Goodricke envoya pour donner les soins nécessaires aux resles d’une lady, décédée dans la maison désignée par le certificat qui précède celui-ci. Je trouvai le corps sous la garde de la domestique Hester Pinhorn. Je veillai sur lui et le préparai en temps convenable pour l’ensevelissement.

Il fut, devant moi, couché dans la bière, laquelle je regardai ensuite fermer à vis, avant qu’elle lut enlevée, Lorsque ceci eut été fait, et non plus tôt, je reçus mes honoraires, et je quittai la maison. Je renvoie à M. Goodricke les personnes qui souhaiteraient avoir des rensei