Page:Descartes - Œuvres, éd. Adam et Tannery, VII.djvu/31

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




SAPIENTISSIMIS CLARISSIMISQUE VIRIS
SACRÆ FACULTATIS THEOLOGIÆ PARISIENSIS
DECANO & DOCTORIBUS
RENATUS DES CARTES S. D.a-b


Tam juſta cauſa me impellit ad hoc ſcriptum vobis offerendum, & tam juſtam etiam vos habituros eſſe confido ad ejus deffenſionem ſuſcipiendam, poſtquam inſtituti mei rationem intelligetis, ut nullà re melius illud hic poſſim commendare, | quàm ſi quid in eo ſequutus ſim paucis dicamc.

Semper exiſtimavi duas quæstiones, de Deo & de Animâ, præcipuas eſſe ex iis quæ Philoſophiæ potius quàm Theologiæ ope ſunt demon|ſtrandæ : nam quamvis nobis fidelibus animam humanam cum corpore non


a. Les numéros inscrits en haut de chaque page sont ceux de la deuxième édition (Amsterdam, 1642); les traits verticaux de séparation dans le texte, sans numéros en regard dans la marge, indiquent les commencements des pages de cette deuxième édition. Les traits avec numéros en regard reproduisent la pagination de la première édition (Paris, 1641). — Les numéros de cette Epître, ainsi que de la Préface qui suit, sont entre parenthèses, parce que, pour ces deux pièces, ni la pre- mière édition ni la deuxième ne sont paginées.

b. Cf. t. III, p. 236, lettre CCXV. Voir aussi ib.. p. 239, I. 12; p. 387. I. 3.

c. Cette Épître à la Sorbonne est imprimée tout d’une venue dans la première édition et dans la deuxième, sans division en paragraphes, ni « mise à la ligne ».