Page:Dictionnaire des termes militaires et de l’argot des poilus, Larousse.djvu/17

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


Amiral n. m. Officier du grade le plus élevé dans la marine de l’État. En France, il n’y a plus d’amiraux, il n’y a plus que des vice-amiraux et des contre-amiraux. Fém. Ainirale.

Amiralat n. m. Dignité d’amiral.

Amiralissime n. m. Mar. Nom donné au chef d’état-major de la marine, à l’officier qui commande toutes les forces de la marine d’un pays en temps de guerre.

Amirante n. m. Grand amiral, en Espagne.

Amirauté n. f. Dignité de grand amiral : parvenir à l'amirauté. Tribunal maritime : les juges de l’amirauté. Administration supérieure de la marine de l’État : le conseil d’amirauté. En Angleterre : les lords de l’amirauté, sorte de conseil supérieur de la marine; le premier lord de l'amirauté, le ministre de la marine.

Amnistiable adj. Qui peut, qui doit être amnistié : prisonniers amnistiables.

Amnistie n. f. Pardon général. Acte du pouvoir législatif qui efface un fait punissable, arrête les poursuites, anéantit les condamnations. (La grâce accordée par le chef de l’État supprime l’exécution de la peine, mais laisse subsister les effets de la condamnation; l'amnistie anéantit et la punition et le fait qui en est la cause.)

Amnistié, e n. Personne qui a été l’objet d’une amnistie.

Amnistier v. a. Accorder l’amnistie.

Amochage n. m. Action d’amocher. On dit aussi, par corruption, abochage.

Amocher v. tr. Argot milit. Rendre moche, impropre à tout service. Mettre un ennemi hors d’état de nuire. Blesser : être sérieusement amoché. On dit aussi, par corruption, abocher, aboché.

Amorçage n. m. Action d’amorcer, pose d’une amorce.

Amorce n. f. Poudre qu’on mettait dans le