Page:Dumas.- Grand dictionnaire de cuisine, 1873.djvu/133

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
110
Abricot.

mers de Suède, il a les propriétés du saumon et s’accommode comme lui. (V. Saumon.)

ABLETTE. — Petit poisson de rivière et de lac, plat et mince, long de trois a six pouces, couvert d’écailles qui servent à donner aux fausses perles l'éclat des véritables ; sa chair est molle et fade et ne se mange que frite comme celle du goujon dont elle est loin d’atteindre la saveur.

ABRICOT. — L’arbre qui porte ce fruit est venu aux Romains de l’Armenie; aussi l'appelaient-ils prunus armeniaca ; on ne connaissait d’abord que deux espèces d’abricots, on a obtenu plusieurs variétés ; c’est un fruit à noyau, la peau et la chair tirent sur le chamois, il est odorant, de bon goût, tient de la pèche et de la prune, et est si hâtif qu’il y a peu de printemps ou l'on n'entende dire :

"Il n’y aura pas d’abricots cette année, ils ont tous été gelés.»

Outre les diverses espèces d’abricots que nous recoltons en France, Chardin, dans son voyage en Perse, a mange d’excellents abricots dont la chair est rouge, la saveur délicieuse et que l'on appelle tocmchams, c’est-à-dire œufs du soleil. C est à Damas, en Syrie, que l'on mange les meilleurs abricots, les habitants en font d’excellentes confitures et des gâteaux qu’ils mangent avec du pain.

Parmi les différentes variétés d’abricots n’oublions pas l'abricot de Saint-Domingue et des Iles Françaises ; l'arbre qui le porte est un très-bel arbre qui parvient à la hauteur de soixante a soixante-dix pieds, ses feuilles sont ovales, sa cime ample, touffue et pyramidale, ses fleurs sont blanches et d’un pouce et demi de diamètre, exhalant une excellente odeur; son fruit aussi gros que la tête ressemble à l'labricot, son écorce épaisse renferme une pulpe plus charnue avec une grosse amande, sa saveur est douce, aromatique et tort agréable ; on le sert après l'avoir coupé en tranches et l'avoir fait macérer dans du vin sucré. On a soin d’enlever les deux premières ecorces fort amères, ainsi que la pulpe qui touche le noyau ; comme de l'abricot de France on en fait des marmelades et des confitures qu'on envoie même en Europe, ce fruit est lourd et reste longtemps sur l'estomac. L’esprit de vin distillé sur les fleurs de l'arbre uni au sucre forme une