Page:Dumourier Pache - Correspondance durant la campagne de Belgique, 1792.djvu/66

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée
(52)


des ordres pour les autres troupes que vous me demandez.

Vous trouverez ci-joint les décisions du pouvoir exécutif, auxquelles je vous prie de vous conformer, pour les objets qui vous concernent. J’en adresse de semblables aux généraux Valence et la Bourdonnaye qui servent sous vos ordres.

Je vous adresse aussi un ordre pour votre état-major, à l’exécution duquel je vous prie de veiller. Je ne puis subvenir aux besoins des armées avec l’exactitude que je voudrois y mettre, si je ne reçois pas des comptes détaillés de ces besoins.

Le ministre des affaires étrangères m’apprend que l’avant-garde du général Clairfait est arrivée à Namur le 28, et qu’on y attend encore 12,000 hommes. J’en instruis Valence.


Signée Pache